Guerre imminente?: "La « réunification complète » de Taïwan avec la « mère patrie » doit être accomplie" - Scandal
Politique

Guerre imminente?: “La « réunification complète » de Taïwan avec la « mère patrie » doit être accomplie”


Le président chinois Xi Jinping a abordé les tensions croissantes entourant la question de Taïwan lors d’un discours prononcé vendredi à Pékin à l’occasion du 110e anniversaire de la « révolution Xinhai » qui a renversé la dernière dynastie impériale, ouvrant la voie à l’établissement de la République de Chine.

Moins belliqueux que lors de sa dernière intervention sur Taïwan, lors d’un discours enflammé en juillet, M. Xi a souligné que la Chine était pleinement engagée en faveur de la réunification complète de l’île avec la « mère patrie par des moyens pacifiques ». Il a promis que la politique « un pays, deux systèmes » serait « certainement » mise en œuvre à un moment donné dans un avenir proche. Elle « doit être et peut être réalisée », a-t-il déclaré.

« Réaliser la réunification de la patrie par des moyens pacifiques est le plus conforme aux intérêts généraux de la nation chinoise, y compris de nos compatriotes à Taïwan », a déclaré Xi dans son discours.

Dans un avertissement voilé contre l’Occident, et en particulier les États-Unis, Xi a qualifié la question d’ »affaire entièrement interne à la Chine » :

« Personne ne doit sous-estimer la détermination du peuple chinois et sa forte capacité à défendre sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale. La tâche historique de la réunification complète de la mère patrie doit être accomplie, et elle le sera certainement« , a déclaré Xi.

Il a en outre exhorté Taïwan à « se tenir du bon côté de l’histoire pour créer ensemble la cause glorieuse de la réunification complète et du grand rajeunissement de la nation chinoise ».

Toutefois, il a insisté sur les moyens « pacifiques » de réunification, sans préciser comment cela pourrait se produire

Le président chinois Xi Jinping a promis samedi de réaliser une « réunification » pacifique avec Taïwan, sans toutefois mentionner directement le recours à la force, après une semaine de tensions avec l’île revendiquée par la Chine qui a suscité l’inquiétude de la communauté internationale.


Le ton était beaucoup plus doux que celui du discours qu’il avait prononcé début juillet à l’occasion du 100e anniversaire du Parti communiste chinois.



À cette occasion, le président avait revêtu un costume gris de Mao et déclaré que la nation s’engageait à réunifier Taïwan et à maintenir la « stabilité » à Hong Kong, tout en promettant que toute puissance extérieure « tyrannique » se ferait inévitablement « frapper à la tête ».


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres


































1scandal.com © elishean/2009-2021