« Vaccbot » de Sanofi propose la vaccination en libre service dans les lieux publics - 1 Scandal
Biotechnologie & Santé

« Vaccbot » de Sanofi propose la vaccination en libre service dans les lieux publics


Sanofi a récemment présenté une cabine autonome capable de vacciner les gens sans intervention humaine et sans supervision, déployable dans n’importe quel lieu public. C’est le Vaccbot, un robot rempli de vaccins présenté lors du salon « China International Import Expo » (CIIE) qui s’est tenu du 5 au 10 novembre 2021 à Shangai.

Totalement passée inaperçue en France, la cabine Vaccbot de Sanofi ressemble à une version high tech d’un photomaton. Elle répond aux lubies des laboratoires pharmaceutiques et des décideurs politiques du moment : vacciner le plus de monde, le plus vite possible, dans tous les lieux publics. Cette information semble encore aller dans le sens d’une logique purement vaccino-techno-sanitaire.

Dans cette pandémie de coronavirus, Nexus a déjà dénoncé la dictature technosanitaire très tôt à mesure que les technologies de contrôle ont été déployées soi-disant pour lutter contre la maladie: tracking numérique, censure des réseaux sociaux, surveillance par caméra, drones, intelligence artificielle… La big tech internationale a transformé nos sociétés et nos modes de vie en profondeur.

Les inoculateurs robots accélèrent le déploiement des vaccins en Chine

Vaccbot, une invention française de Sanofi

L’un des leaders mondiaux de l’industrie pharmaeutique, Sanofi, dépassé dans la course aux vaccins anti-covid notamment par Pfizer, s’est trouvé un crénau de choix pour imposer une nouvelle hégémonie : la vaccination autonome. Telle une photo cabine équipée d’un écran et d’une zone de vaccination, sa machine est simplement estampillée Vaccbot.


Une cabine d’autovaccination à placer dans les gares, les métros, les supermarchés…

Dans une courte vidéo (voir ci-dessous), nous avons découvert un employé de Sanofi vanter les mérites de cette cabine de vaccination autonome, avec en prime une démonstration. Cela se passait lors du salon « China International Import Expo » (CIIE) qui s’est déroulé du 5 au 10 novembre 2021 à Shangai.

Après une courte présentation, l’employé qui a les apparences d’un VRP du Vaccbot, nous propose de faire une courte démonstration pour mettre en avant la sûreté et la rapidité de sa machine. Munie d’un écran tactile pour choisir son programme de vaccination, et d’un bras robotisé pour réaliser la vaccination chez le patient, la cabine ressemble à une photocabine. Le commercial finit sa démontration en rappelant que grâce à cette cabine « On n’a plus besoin d’infirmière » ! La médecine machinale, à la chaîne, semble avoir de beaux jours devant elle…


En guise de justification, le démonstrateur explique :

Accéder à la vaccination devient un enjeu critique et c’est pour cela qu’on (Sanofi) propose ce concept de cabine d’autovaccination qu’on va pouvoir placer dans les gares, les métros, les supermarchés, pour pouvoir le plus rapidement vacciner le plus de monde

Une initiative qui laisse présager le pire pour la suite de cette gestion sanitaire…



Sanofi et la « vaccination intelligente »

Mike Zhang, responsable Sanofi Pasteur en Chine, a déclaré :

« Lors de la CIIE, nous espérons partager nos solutions de vaccination intelligentes soutenues par les technologies numériques, présenter des produits innovants qui préservent l’ensemble du cycle de vie, mettre à niveau la chaîne d’innovation de l’industrie du vaccin, et collaborer avec un large éventail de partenaires pour construire un meilleur système de santé publique »…

NEXUS


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021