Université de Quinnipiac: les étudiants non vaccinés recevront une amende hebdomadaire et ne pourront pas accéder à Internet - Scandal
Social & Finance

Université de Quinnipiac: les étudiants non vaccinés recevront une amende hebdomadaire et ne pourront pas accéder à Internet


Faire de la vie des non-vaccinés un enfer est un objectif noble, car ce vaccin est sûr et efficace et le variant Delta est une nouvelle menace mortelle pour le tissu même de notre civilisation. Mais que se passera-t-il si les gens finissent par s’énerver?

L’université Quinnipiac est une université privée américaine basé à Hamden au Connecticut.

L’université de Quinnipiac exige que les étudiants soient vaccinés contre le COVID-19 pour le semestre d’automne 2021, les étudiants qui n’ont pas demandé d’exemption ni soumis de preuve de vaccination devront faire face à des conséquences, selon le courriel du vice-président associé aux relations publiques, John Morgan, adressé à The Chronicle.

Les étudiants qui ne se conforment pas au mandat devront payer des frais hebdomadaires à partir de 100 $ par semaine pendant les deux premières semaines. Ces frais augmenteront de 25 $ toutes les deux semaines, jusqu’à un maximum de 200 $ par semaine. Les frais peuvent atteindre jusqu’à 2 275 $ pour l’ensemble du semestre.

L’université cessera de facturer lorsque les étudiants présenteront la preuve de leur première injection de vaccin. Si les étudiants sont complètement vaccinés avant le 14 septembre, ils ne seront pas facturés.

Selon Mme Morgan, l’université a envoyé le courriel à environ 600 étudiants qui n’ont pas encore téléchargé les informations relatives à leur vaccination.


Le courriel indique que les étudiants perdront l’accès au Wi-Fi et au réseau du campus s’ils ne remplissent pas le mandat de vaccination avant le 14 septembre.

Comme les élèves non vaccinés sont tenus de participer au test hebdomadaire de dépistage du COVID-19, ils devront payer 100 dollars chaque fois qu’ils rateront une semaine.

Ces pénalités et frais seront supprimés si les élèves non vaccinés reçoivent au moins une dose de vaccin avant le 25 août. Cependant, ils devront toujours participer aux tests hebdomadaires jusqu’à deux semaines après leur deuxième dose et présenter un test de dépistage du COVID-19 négatif avant de revenir.

Malgré l’obligation de se faire vacciner, Quinnipiac a rétabli son obligation de porter un masque intérieur le 2 août, suite à l’augmentation des cas de la variante delta du COVID-19.



Dans un courriel envoyé mardi matin aux étudiants, l’université » recommande fortement » aux étudiants vaccinés d’obtenir un test PCR négatif dans les cinq jours précédant leur retour.

Ce test est obligatoire pour les étudiants non vaccinés. Les étudiants doivent s’isoler pendant 10 jours si leur test est positif, quel que soit leur statut vaccinal. Cependant, les étudiants vaccinés n’ont pas à être mis en quarantaine s’ils sont un contact confirmé d’un cas positif, à moins qu’ils ne soient symptomatiques.

L’institut de sondage de l’université a constaté le 5 août que 72 % des Américains ont reçu le vaccin ou prévoient de le recevoir, tandis que 21 % ont déclaré ne pas avoir l’intention de le faire. En ce qui concerne l’obligation de se faire vacciner sur les campus universitaires, 49 % des Américains s’opposent à ce que les universités obligent leurs étudiants à recevoir le vaccin COVID-19, tandis que 48 % y sont favorables.

Je ne sais pas ce que nous allons faire si nos esprits les plus brillants sont décérébrés ou vraiment morts à cause du vaccin. Nous devrons recommencer la civilisation, je suppose?

Via Quinnipiac Chronicle


Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021