Social & Finance

Une star d’extrême gauche, contre la liberté d’expression, renonce à la Tesla pour acheter une Volkswagen

Le but de cette ignorante est de protester contre la liberté d'expression sur Twitter... Du coup elle se sent beaucoup mieux en achetant une voiture à une entreprise fondée par Hitler ...

L’actrice hollywoodienne d’extrême gauche Alyssa Milano a renoncé à sa voiture Tesla samedi et a acheté une Volkswagen pour protester contre le retour de la liberté d’expression sur Twitter sous le règne d’Elon Musk.

Le seul problème est qu’elle ne sait clairement rien de l’histoire de Volkswagen, cette société automobile appartenant aux nazis.

Alyssa Milano est à l’origine de l’explosion du phénomène MeToo. Le 15 octobre 2017, à la suite des révélations de plusieurs actrices sur les crimes sexuels du producteur Harvey Weinstein, elle poste un message sur son compte Twitter demandant à toutes les femmes ayant été victimes de harcèlement ou de viols de répondre en disant simplement « moi aussi ». Des centaines de milliers de femmes répondent. L’initiative a un retentissement mondial et lance le mouvement…

« Je ne sais pas comment les annonceurs peuvent acheter de l’espace sur Twitter », a-t-elle ajouté. « Les produits d’une société cotée en bourse poussés dans l’alignement de la haine et de la suprématie blanche ne semblent pas être un modèle commercial gagnant. »

Thepostmillennial.com rapporte : Il n’y a aucune preuve que Musk épouse les principes racistes de la suprématie blanche, mais il existe de nombreuses preuves que Volkswagen a été fondée par Hitler. Et les Hodge Twins l’ont souligné.

« Volkswagen a été littéralement fondée par les nazis et Hitler », ont-ils répondu.

History.com  note que oui, le dictateur génocidaire notoire et nazi avoué Adolph Hitler était responsable de la fondation de Volkswagen. L’entreprise de construction automobile a été fondée en 1937 par le gouvernement allemand, alors sous le contrôle d’Hitler, avec l’intention d’être « The People’s Car Company ». Il était exploité par le parti nazi.

Milano a échangé une voiture fabriquée par un défenseur de la liberté d’expression contre une voiture fabriquée par une entreprise fondée sur les principes mêmes qu’elle cherchait à éviter. 

Beaucoup sur la plate-forme axée sur la liberté d’expression ont rapidement souligné l’erreur de Milano. Si on peut dire que les abrutis font des erreurs…! Serait-ce plutôt lié au conditionnement qu’elle subit sans se rendre compte qu’elle est ridicule. 

« Géré à l’origine par le Front du travail allemand, une organisation nazie, Volkswagen avait son siège social à Wolfsburg, en Allemagne. En plus de sa campagne ambitieuse pour construire un réseau d’autoroutes à accès limité à travers l’Allemagne, le projet favori d’Hitler.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.