Une mère s'exprime après que son fils ait développé des problèmes cardiaques suite au vaccin - Scandal
Paroles de témoins

Une mère s’exprime après que son fils ait développé des problèmes cardiaques suite au vaccin


Le fils de Rachel Hatton, habitante du Connecticut, s’est vu diagnostiquer un grave problème cardiaque quelques jours après avoir reçu le vaccin COVID-19.

Dans une récente interview accordée à NBC Connecticut, Rachel Hatton a raconté ce que son fils Gregory, 17 ans, a vécu après la vaccination.

Elle a déclaré que Gregory a commencé à se plaindre de graves douleurs thoraciques trois jours après avoir reçu la deuxième dose. Il s’est senti encore plus mal le quatrième jour et a également commencé à ressentir des douleurs au dos.

Il s’est alors rendu dans une clinique sans rendez-vous et a découvert qu’il souffrait d’une péricardite, c’est-à-dire d’une inflammation de la paroi extérieure du cœur. Il a ensuite été envoyé dans deux hôpitaux différents, tandis que les professionnels de la santé se démenaient pour identifier la cause de son état.

“Ils l’ont branché à un moniteur cardiaque, ont fait d’autres électrocardiogrammes et échocardiogrammes”, a déclaré M. Hatton.

Des experts en maladies infectieuses sont également venus pour déterminer s’il avait une infection qui aurait pu causer sa maladie. Ils lui ont fait passer des tests de dépistage de diverses affections, mais tous les tests se sont révélés négatifs.


Les experts ne pouvaient toujours pas dire si le vaccin COVID-19 était à l’origine de sa maladie, mais ils l’ont rappelé pour une IRM après que deux autres patients ont présenté des symptômes similaires.

Au total, 18 adolescents et jeunes adultes de l’État ont développé des problèmes cardiaques peu après avoir reçu le vaccin, a déclaré le département de la santé publique du Connecticut lors d’une conférence de presse lundi dernier, le 24 mai.

Mme Hatton a déclaré qu’elle n’arrivait pas à bien dormir ces derniers temps parce qu’elle s’inquiétait constamment pour son fils, qui est maintenant sans emploi, sous traitement et branché à un moniteur cardiaque.

“Si j’entends mon fils éternuer ou s’il a l’air d’être essoufflé quand je l’appelle pendant ma pause au travail, je deviens nerveuse parce que je ne sais pas ce qui pourrait encore arriver”, a-t-elle partagé. “Il a essentiellement un problème cardiaque maintenant et c’est terrifiant”.

Mme Hatton a déclaré qu’elle partageait l’histoire de son fils pour sensibiliser le public. Elle a fait remarquer que, bien que les médecins aient déclaré que cette maladie était rare, les parents dont l’enfant en souffre n’en ont pas l’impression.


“Je veux juste que les gens soient conscients et mieux informés parce que maintenant ils veulent donner ce vaccin à des enfants de plus en plus jeunes et c’est terrifiant”, a-t-elle dit. “Je ne voudrais pas qu’un autre parent vive ce que nous avons vécu”.

D’autres parents d’adolescents qui se sont fait vacciner ont également exprimé leur inquiétude, notant que les enfants sont beaucoup trop jeunes pour être inoculés avec ce qui est essentiellement des vaccins expérimentaux.

“Avec ce groupe d’âge, nous avons eu un peu d’inquiétude parce qu’ils sont encore en pleine croissance”, a déclaré Karn Collard à NBC Connecticut.

“C’est une chose pour moi de me faire vacciner, mais pour mon enfant de se faire vacciner, c’est un peu effrayant de ne pas savoir ce qui va se passer et de ne pas avoir fait beaucoup de recherches sur le sujet”, a déclaré Siobhan Cefarelli.

Le CDC examine le lien entre une grave maladie cardiaque et le vaccin contre le coronavirus.

Le récit de M. Hatton est intervenu après que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont déclaré qu’ils enquêtaient sur des cas de myocardite, ou inflammation du muscle cardiaque, chez de jeunes vaccinés.

La myocardite est généralement causée par un virus, mais elle peut aussi résulter d’une réaction indésirable à un médicament, selon la Mayo Clinic.


Les symptômes comprennent des douleurs thoraciques, de la fatigue, un essoufflement et un rythme cardiaque irrégulier ou rapide. Une myocardite grave peut endommager de façon permanente le muscle cardiaque et entraîner une insuffisance cardiaque, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral ou une mort cardiaque subite.

Dans un avis de sécurité émis la semaine dernière, les CDC ont déclaré que des cas de myocardite étaient survenus chez des personnes ayant reçu le vaccin COVID-19 de Pfizer ou de Moderna.

Ces cas ont généralement commencé dans les quatre jours suivant la deuxième dose et ont principalement touché des adolescents et de jeunes adultes de sexe masculin, a déclaré le CDC, conformément à son comité de sécurité des vaccins.

Cette histoire se passe aux États-Unis, mais c’est la même chose partout dans le monde. Et la Presse refuse d’en parler… Pire, si jamais vous partagez ce genre d’information sur Twitter ou autre réseau social mondialiste, vous pouvez être rayé de leurs liste d’abonnés…

Nous n’avons plus le droit de dire la vérité…

Il semble que le témoignage d’une mère qui voit son fils de 17 ans tout à coup abattu par une maladie cardiaque à cause d’un vaccin dont il n’avait pas besoin, soit considéré comme un “discours de haine”.

Les propriétaires de réseaux Internet devraient être déchus de leur droit à gérer ce qui devraient, en réalité, appartenir au peuple…


Suivez VaccineInjuryNews.com pour en savoir plus


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021