Une maison close de Vienne offre aux clients 30 mn avec la « dame de leur choix » en échange d’un vaccin COVID - 1 Scandal
Social & Finance

Une maison close de Vienne offre aux clients 30 mn avec la « dame de leur choix » en échange d’un vaccin COVID


Environ 64 % de la population autrichienne est entièrement vaccinée et ceux qui ne le sont pas ont désormais l’interdiction de se rendre dans les cafés, les restaurants et les salons de coiffure.

Une maison close de Vienne offre des vaccins contre le COVID-19 et donne à ceux qui acceptent l’offre des bons pour une visite gratuite.

Fun Palast espère augmenter les taux de vaccination, ainsi que le nombre de clients qui a chuté à cause de la pandémie, selon le Mail Online.

En échange du vaccin, les visiteurs bénéficient d’une séance gratuite de 30 minutes dans un « club sauna » avec la « dame de leur choix ».

Les niveaux de participation à la vaccination en Autriche sont parmi les plus faibles d’Europe occidentale, ce qui a conduit le gouvernement à introduire des restrictions plus strictes.

La maison close espère augmenter les taux de vaccination, ainsi que le nombre de clients qui a diminué en raison de la pandémie.

Environ 64 % de la population autrichienne est entièrement vaccinée contre le COVID-19 et les personnes non vaccinées sont désormais interdites de séjour dans les cafés, les restaurants et les salons de coiffure.


La règle « 2G », qui exige la preuve d’une vaccination complète ou d’une guérison du coronavirus, sera également en vigueur pour les visites d’hôtels et de cinémas ou les événements réunissant plus de 25 personnes.

Il y aura une période de transition de quatre semaines au cours de laquelle une première vaccination et un test PCR permettront d’accéder à des lieux où les personnes non vaccinées seront interdites.

Les nouvelles règles, annoncées vendredi, sont intervenues alors que les nouvelles infections quotidiennes ont atteint leur plus haut niveau depuis près d’un an.

Les personnes qui se font piquer se voient offrir un bon pour la maison close.

Samedi, le pays a signalé 9 943 cas en l’espace de 24 heures, dépassant ainsi la pire journée précédente, le 13 novembre 2020, où 9 586 cas avaient été enregistrés.



La maison close encourage les hommes et les femmes à venir se faire vacciner ce mois-ci.

« En raison de la pandémie, nous avons enregistré une baisse de 50 % [des clients], avec cette initiative nous espérons que le nombre de clients augmentera à nouveau », a déclaré Mail Online citant le Fun Palast.

Un homme nommé Gerhard qui a visité le bordel a déclaré : « Je me serais de toute façon fait vacciner, mais la règle 2G a certainement accéléré un peu les choses. »

« Et comme c’est une de mes connaissances qui a organisé cette action, je me suis dit : ‘Allons-y.’ »

« Je pense que c’est tout à fait normal car nous pouvons obtenir un meilleur taux de vaccination de cette manière et c’est nécessaire pour mettre fin à la pandémie à un moment donné. »

Peter Laskaris, directeur de Fun Palast, a déclaré à Reuters : « En gros, je regardais les statistiques et j’ai lu qu’il fallait environ 70/75% pour que nous atteignions l’immunité collective, mais nous ne sommes actuellement qu’à 63%. »

« Et puis j’ai remarqué dans les statistiques que de très nombreux hommes, de très nombreux hommes issus de l’immigration, refusent pratiquement la vaccination ou ne savent même pas qu’on peut se faire vacciner. »

« Et comme nous atteignons effectivement ce groupe cible, nous avons décidé de mettre en place une [clinique] de vaccination ici. »

L’une des femmes qui travaille au Fun Palast, qui a donné son nom de Mina, a déclaré :

« Eh bien, je pense que c’est une très bonne idée d’avoir une rue de vaccination dans le Fun Palast, parce que le nom fun palast suggère de s’amuser un peu ici et de revenir à la normalité un peu plus. »

« Et je pense aussi que c’est une excellente idée que cela soit proposé aux femmes, aux enfants et bien sûr aux hommes. »

Le chancelier Alexander Schallenberg aurait déclaré que les dernières mesures prises par l’Autriche pour lutter contre la propagation du coronavirus resteraient probablement en vigueur à Noël et au Nouvel An.


Source : Sky News – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021