Une délégation iranienne arrive en Israël - Scandal
A ne pas manquer Politique

Une délégation iranienne arrive en Israël


Pendant des décennies, la République Islamique d’Iran a consacré beaucoup de temps et de ressources à la destruction d’Israël. Au fil des ans, les fissures en faveur du régime islamique continuent de se développer. Cela a contribué à conduire à une visite historique en Israël cette semaine par un groupe d’ex-patriotes iraniens.

Le voyage du groupe a eu lieu à un moment tumultueux pour l’Iran. Des manifestants dans le sud-ouest du pays protestent contre la décision du gouvernement de limiter leur approvisionnement en eau. Plusieurs personnes ont été tuées et d’autres manifestations se sont répandues dans tout le pays appelant à un changement de régime.

« Comme nous l’avons entendu dans les rues d’Iran, les gens criaient contre le gouvernement iranien : Israël n’est pas notre ennemi. L’Amérique n’est pas notre ennemie. Vous êtes, en référence au régime iranien, notre ennemi. Les gens en Iran se rendent compte qui est leur ennemi et ils essaient de faire de leur mieux pour se débarrasser du régime iranien », a dit le Dr. Amir Hamidi, membre de la délégation, à CBN News.

Alors que ces manifestations se poursuivent à l’intérieur du pays, les Iraniens montrent leur soutien à Israël pour la première fois.

« Ils veulent marquer l’histoire », a déclaré Ellie Cohanim, Senior au Centre pour les Politiques de Sécurité.

Le groupe est venu avec l’Institut pour les Voix de la Liberté, qui se consacre à encourager la démocratie en Iran. La famille de Cohanim a fui la république quand elle avait cinq ans. « Ils sont ici pour dire au peuple d’Israël qu’ils les soutiennent, et ils rejettent l’antisémitisme et le désir génocidaire du régime iranien d’effacer Israël de la surface de la terre », a déclaré Cohanim.

En 1979, la révolution menée par l’Ayatollah Khomeini a transformé l’Iran d’une puissance pro-occidentale en un pays voué à la destruction d’Israël et à la propagation de ses croyances islamiques dans le monde entier. Les Iraniens de cette délégation qualifient les 42 dernières années d’aberration dans la longue histoire de l’Iran.


« Malheureusement, ce régime est en guerre avec l’histoire, la culture, la civilisation iraniennes et, surtout, les valeurs iraniennes de tolérance et d’acceptation », a déclaré le Dr Ben Tabatabaei, économiste et homme d’affaires international.

« Nous sommes ici pour dire très clairement au peuple d’Israël que le peuple iranien est aux côtés du peuple d’Israël et que nous condamnons le régime iranien, qui est la force d’occupation », a-t-il ajouté.

Depuis un an, le monde a entendu parler des Accords d’Abraham, des accords de paix historiques qu’Israël a signés avec ses voisins arabes. L’un des objectifs de cette délégation est de faire connaître les soi-disant Accords Cyrus.

« Les accords Cyrus, un accord de paix entre Israël et un futur Iran démocratique libre sont également possibles », a déclaré Len Khodorkovski, ancien conseiller principal du représentant spécial américain pour l’Iran.

Ces accords portent le nom du roi perse, qui a permis aux Juifs de reconstruire le Second Temple de Jérusalem.

Khodorkovski dit que cet événement a conduit le peuple iranien à croire « que pendant 2500 ans, il y avait des relations chaleureuses entre le peuple d’Israël et le peuple d’Iran ».

Cohanim dit que son histoire est un « excellent exemple » de relations chaleureuses entre l’Iran et le peuple Juif.

« Les juifs iraniens, nous étions l’une des plus anciennes communautés juives du monde. Nous avons vécu côte à côte avec nos voisins pendant 2500 ans. Je suis iranien culturellement. Mon cœur est toujours avec mes frères et sœurs du pays. Et donc, ce régime iranien qui est arrivé en 1979, c’est une aberration complète. Ils prêchent la haine mais le peuple la rejette », a déclaré Cohanim.

Ahmad Batbei, un militant iranien, a passé deux ans dans une prison iranienne en tant que prisonnier politique. Lui aussi envoie un message d’amour à Israël. « Le message principal est que nous ne sommes pas votre ennemi. Nous vous aimons. On ne peut pas être forcément amis. Nous pouvons être frères. Nous avons beaucoup de valeurs culturelles qui nous permettent de constituer un bon Moyen-Orient avec ces valeurs », a-t-il déclaré.


Bien que la mission ait voyagé dans tout le pays, ils ont estimé qu’il était important pour les Iraniens de visiter Jérusalem, la ville qu’un ancien grand souverain persan a aidé à reconstruire.


« J’aurais aimé que vous ayez pu voir la crainte que les différents délégués ont ressentie lorsqu’ils se sont promenés dans la Cité de David, lorsqu’ils ont entendu l’histoire qui découle de Cyrus le Grand à travers plusieurs millénaires et combien les deux personnes ont en commun », a déclaré Khodorkovski. »

« Je pense que cela vient renforcer la raison pour laquelle ils sont venus ici. Et nous espérons que ce n’est pas ponctuel, que c’est le début d’un processus à long terme, qui se termine inévitablement par la paix et la prospérité pour les deux peuples juste après la signature des Accords de Cyrus, bien sûr », a-t-il ajouté.

En attendant, leurs cœurs restent à la maison.

« Beaucoup de mes compatriotes en Iran, je leur parle, je leur lis des messages et ainsi de suite, ils espèrent. Ils sont désespérés et ils attendent chaque minute, chaque minute, le démantèlement de la République Islamique Iranienne », a déclaré Hamidi.

Par Chris Mitchell – Le 4 août 2021

Source: 1 CBN 


Traduit par PLEINSFEUX.ORG


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021