A ne pas manquerSocial & Finance

Un prof wokiste demande que la pédophilie soit déstigmatisée et enseignée dans les écoles

Les prédateurs se sentent maintenant légitimes....

Ole Martin Moen de l’Université métropolitaine d’Oslo en Norvège appelle à la « déstigmatisation » des violeurs d’enfants, affirmant que « l’état mental de trouver des enfants sexuellement attirants est très courant ».

Moen, un homme qui s’identifie comme « queer », affirme qu’un « pourcentage significatif d’élèves du secondaire ont une identité sexuelle pédophile innée », ce qu’il assimile à ceux qui s’identifient comme LGBTQ+.

Rapports de Summit.news : Oh, ajoutons-nous enfin le « P » maintenant ?

Effectivement LGBT PQ pour un mouvement de chiottes, c’est pas mal !

Quelle couleur les pédos auront-ils sur le drapeau arc-en-ciel ?

Le rapport note en outre que le « professeur » Moen a rédigé un article en 2015 intitulé « L’éthique de la pédophilie », dans lequel il a demandé « à quel point la pédophilie est-elle mauvaise », « Et de quelle manière et pour quelles raisons est-elle mauvaise ? »

Le résumé de l’article se lit comme suit :

« Dans cet article, il est soutenu que la pédophilie est mauvaise uniquement parce que, et seulement dans la mesure où, elle cause du tort aux enfants, et que la pédophilie elle-même, ainsi que les expressions et pratiques pédophiles qui ne causent pas de tort aux enfants, sont moralement bien [sic].

Il écrit en outre :

« Nous soutenons qu’il n’est pas immoral d’être un pédophile, il est immoral pour les pédophiles de rechercher un contact sexuel avec des enfants en raison du préjudice attendu pour les enfants, et il est moralement permis aux pédophiles de satisfaire leurs préférences sexuelles dans des moyens qui n’impliquent pas de vrais enfants.

Parmi les autres arguments qu’il avance dans l’article, il y a l’idée que tout le monde est vraiment un pédo parce que lorsque nous étions tous enfants, nous avons tous ressenti des désirs sexuels pour d’autres enfants.

« Beaucoup d’entre nous ont été pédophiles à un moment donné », affirme Moen, ajoutant « Quand vous aviez 11 ans, il n’est pas improbable que vous ayez été attiré sexuellement par des enfants prépubères. »

Moen suggère également que « pour éviter de nuire aux futurs enfants, nous serions également bien avisés de commencer à enseigner aux élèves du secondaire non seulement ce qu’il faut faire s’ils sont victimes d’abus sexuels, mais aussi ce qu’il faut faire s’ils sont eux-mêmes pédophiles ». .”

« Un certain pourcentage d’élèves du secondaire sont ou deviendront des pédophiles, et actuellement ils ne reçoivent aucun conseil sur la façon de gérer leur sexualité », affirme-t-il encore.

Cela pourrait-il être dû au fait que vouloir abuser sexuellement des enfants n’est pas une orientation sexuelle, mais plutôt une perversion diabolique ?

Moen suggère en outre que les pédophiles devraient pouvoir regarder de la pornographie enfantine, tant qu’elle est générée par ordinateur et non réelle, afin qu’ils puissent assouvir leurs désirs.

Il ajoute qu’il est « injuste » de condamner les personnes qui ont des envies de pédo, et qu’elles devraient en fait être « louées » pour leur « admirable volonté », si elles parviennent à s’abstenir d’avoir des relations sexuelles avec des enfants.

Moen, qui siège également au conseil consultatif d’un groupe norvégien de défense des droits des personnes trans, l’organisation de patients pour l’incongruence de genre, a récemment ciblé à plusieurs reprises la féministe norvégienne Christina Ellingsen, qui risque jusqu’à trois ans de prison pour avoir tweeté qu’un homme biologique ne peut pas devenir une femme lesbienne.

Comme  le note le chien de garde Exodus City, il existe un mouvement continu et croissant pour normaliser la pédophilie en tant que mode de vie sexuel

Le « professeur » Moen n’est que l’un des nombreux partisans de cette folie.

Alors que cet extrême se déplace de la périphérie, il semble maintenant que l’exposition des enfants à la nudité, les drag queens promouvant toutes sortes d’activités sexuelles, les plis fétichistes comme le «jeu de chiots», le twerk, les hommes à moitié nus se fouettant et les chants de «nous avons organes génitaux et lubrifiant » est considéré comme « favorable à la famille ».

Il est temps de remettre tout ce petit monde de tarés à sa place…


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.