A ne pas manquerParoles de témoins

Un père accuse les réseaux sociaux d’inciter les jeunes au terrorisme

Le père de la jeune terroriste de 15 ans affirme : « Ce sont les vidéos qu’elle a vu juste avant d'aller poignarder un Juif «

Les réseaux sociaux censurent Trump et ses partisans, Google censure les témoignages d’Ukrainiens accusant les milices nazis d’Azov de génocide.  Il est interdit de critiquer la culture Woke, de stigmatiser le genderisme. Mais il semble que l’incitation au terrorisme ne fasse pas partie des interdictions promues par les nouveaux censeurs de la moralité mondiale.

Serait-ce que d’inciter les jeunes palestiniens à poignarder des juifs fasse partie de la politique de DAVOS?

Le père de la jeune fille de 15 ans soupçonnée d’avoir perpétré l’attaque à l’arme blanche à Haïfa a affirmé aujourd’hui (dimanche) dans une interview à « l’édition principale » que sa fille avait tenté de nuire à la suite d’incitations sur les réseaux sociaux. Selon le père, qui élève seul ses quatre enfants, il a ouvert la caméra chez lui, et lorsqu’il les a vus assis dans le salon, il leur a crié « Où est ta grande sœur ».

Lorsqu’il lui a été répondu que sa fille avait parlé à son amie, le père a appelé son amie, qui lui aurait dit que sa fille « était allée à Jérusalem pour être un shahid (martyr) à Jérusalem ».

Plus tard, ses amis ont essayé de chercher la jeune fille et le père a informé la police, mais elle était déjà en route pour commettre l’attaque au cours de laquelle elle a poignardé un résident de la ville.

« J’ai appelé la police. Je leur ai dit : ‘rendez-moi service, aidez-moi, mon enfant est perdue, elle va se suicider, en direction de Jérusalem’ », raconte le père.

Le père a accusé les réseaux sociaux d’incitation et de lavage de cerveau. « Vendredi avec toutes les émeutes qui se déroulaient, elle a commencé à regarder ces vidéos. »

Hier, à son arrivée au tribunal, le père a exigé que sa fille s’excuse auprès du blessé. « Je l’ai vue et je l’ai condamnée pour cela et lui ai demandé de s’excuser et de demander un prompt rétablissement aux blessés », a déclaré le père. « Je lui ai dit : ‘Imagine que je quitte la maison, et quelqu’un viendrait poignarder ton père.’ »

À la fin de la journée, l’ingéniosité du père et la réponse rapide des patrouilleurs de la station de Haïfa ont conduit à l’arrestation de la jeune fille et ont empêché une grave catastrophe.

Le père a un message clair : « Je demande – d’aider non seulement ma fille mais aussi tous les jeunes de la région, dans le secteur arabe, car c’est une maladie qui se propage à tout le monde. »

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.