Un journal allemand souligne le nombre « inhabituellement élevé » de footballeurs ayant été victimes d’un malaise récemment - 1 Scandal
Paroles de témoins

Un journal allemand souligne le nombre « inhabituellement élevé » de footballeurs ayant été victimes d’un malaise récemment


Le journal allemand Berliner Zeitung a publié un rapport visant à expliquer pourquoi un « nombre inhabituellement élevé de joueurs de football professionnels et amateurs ont été victimes de malaises récemment ».

Intitulé « Mystères des maladies cardiaques dans le football », le rapport commence par mettre en lumière le cas de Sergio Agüero, attaquant de 33 ans du FC Barcelone, qui a récemment dû se retirer d’un match après 41 minutes de jeu en raison de vertiges et de difficultés respiratoires.

L’article énumère un grand nombre de cas récents de footballeurs qui ont eu des problèmes cardiaques ou se sont écroulés sur le terrain, entraînant dans certains cas la mort.

Cette liste est republiée ci-dessous :

Comme nous l’avons souligné précédemment, d’autres athlètes professionnels ont récemment souffert de problèmes de santé similaires, notamment le joueur de hockey slovaque Boris Sadecky, 24 ans, qui est décédé tragiquement après s’être effondré sur la glace pendant un match vendredi dernier.


Le bodybuilder Jake Kazmarek, 28 ans, est également décédé de façon « inattendue » quatre jours après avoir été vacciné contre le COVID.

L’article du Berliner Zeitung ne cherche pas à savoir si les réactions aux vaccins COVID ont quelque chose à voir avec la vague de malaises et de problèmes cardiaques.

Il note toutefois que « l’inflammation du muscle cardiaque (myocardite) » peut « déjà se produire au cours d’infections virales banales » et entraîner « des arythmies cardiaques potentiellement mortelles ».


Un « petit nombre » de personnes vaccinées ont souffert de problèmes d’inflammation cardiaque à la suite du vaccin, selon un reportage du Wall Street Journal.


Les chercheurs étudient actuellement les rapports selon lesquels les vaccins Pfizer et Moderna « sont probablement à l’origine de myocardites et de péricardites, des maladies cardiaques inflammatoires. »


Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021