Un expert en vaccins prévient qu'un «monstre incontrôlable» sera déclenché - Scandal
A ne pas manquer Biotechnologie & Santé

Un expert en vaccins prévient qu’un «monstre incontrôlable» sera déclenché


Geert Vanden Bossche, spécialiste des vaccins de haut niveau, qui a travaillé avec de nombreuses sociétés et organisations de vaccins, dont GAVI, tire la sonnette d’alarme sur la vaccination de masse des populations du monde entier avec les vaccins covid-19.

Il dit que les vaccins covid-19 sont des médicaments «brillants» et insiste sur le fait qu’ils fonctionnent au niveau individuel, mais dit qu’ils sont «la mauvaise arme» à déployer à l’échelle mondiale lorsque de fortes pressions d’agents pathogènes infectieux sont présentes.

Comme il l’a tweeté le 3 mars, «Je suis EXTRÊMEMENT préoccupé par l’impact que les vaccins Covid-19 actuels auront lorsqu’ils seront de plus en plus déployés dans des campagnes de vaccination de masse menées dans le feu d’une pandémie. Lisez mon AVERTISSEMENT global et mes preuves scientifiques. »

Il donne ensuite le lien suivant pour son avertissement: bit.ly/3q89hWZ

Cette URL renvoie à un document PDF que nous avons enregistré dans l’intérêt public, en le publiant sur les serveurs NaturalNews à ce lien (PDF)

Le document comprend des diapositives d’une présentation créée par le Dr Bossche et intitulée «Pourquoi les vaccins Covid-19 actuels ne devraient-ils pas être utilisés pour une vaccination de masse pendant une pandémie?»


Un initié de l’industrie du vaccin qui a travaillé avec la Fondation Bill & Melinda Gates

Avant d’entrer dans la présentation et sa signification, jetons d’abord un rapide coup d’œil sur l’historique du Dr Bossche. Une bonne description est offerte  par Dryburgh.com, qui a couvert cette histoire en détail:

Geert Vanden Bossche, PhD, DVM, est un expert en recherche sur les vaccins. Il a une longue liste d’entreprises et d’organisations avec lesquelles il a travaillé sur la découverte de vaccins et la recherche préclinique, notamment GSK, Novartis, Solvay Biologicals et la Fondation Bill & Melinda Gates. Le Dr Vanden Bossche a également coordonné le programme de vaccination contre Ebola à GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination).

Il est certifié en virologie et microbiologie, auteur de plus de 30 publications et inventeur d’une demande de brevet pour des vaccins universels. Il travaille actuellement en tant que consultant indépendant en recherche sur les vaccins.

En d’autres termes, vous pouvez difficilement trouver quelqu’un qui soit plus qualifié et expérimenté en tant qu’initié de l’industrie des vaccins. Notamment, le Dr Dossche est manifestement pro-vaccin , et non un soi-disant «anti-vaxxer». Pourtant, même de son point de vue favorable aux vaccins, il voit d’énormes risques et problèmes avec les campagnes de vaccination de masse, même en supposant que les vaccins fonctionnent comme prévu.


Le Dr Bossche prévient que le monde crée un «monstre incontrôlable» et transforme les vaccins en «arme biologique de destruction massive»

Voici une citation réelle du Dr Bossche:

On ne pouvait penser qu’à très peu d’autres stratégies pour atteindre le même niveau d’efficacité en transformant un virus relativement inoffensif en arme biologique de destruction massive.

Comme l’explique Dryburgh.com:

Le Dr Bossche pense que les vaccinologues, cliniciens et scientifiques se concentrent uniquement sur les résultats à court terme au niveau individuel et non sur les conséquences au niveau de la population mondiale, qui, selon lui, deviendront bientôt évidentes. Preuve sous la forme d’avoir transformé «un virus tout à fait inoffensif en un monstre incontrôlable».

Son inquiétude repose sur «l’évasion immunitaire». Pour ceux qui ont besoin d’une introduction rapide au sujet, lisez l’article de Jemma Moran Variations mutantes et le danger des verrouillages .

Continuant à partir de ce site: Bossche déclare que les multiples variantes virales émergentes, «beaucoup plus infectieuses», sont déjà des exemples de «fuite immunitaire» de notre «immunité innée», et ont très probablement été créées par les interventions gouvernementales elles-mêmes; les interventions dites non pharmacologiques (INP), c’est-à-dire les verrouillages et les revêtements faciaux en tissu. Officieusement, mais aussi mieux connu sous le nom d’interventions non scientifiques .

Il croit que: Les déploiements de vaccination de masse en cours sont «hautement susceptibles de renforcer davantage l’évasion immunitaire« adaptative », car aucun des vaccins actuels n’empêchera la réplication / la transmission de variantes virales»

En tant que tel, «Plus nous utilisons ces vaccins pour vacciner les gens en pleine pandémie, plus le virus deviendra contagieux».

Et «Avec l’augmentation de l’infectiosité s’accompagne d’une probabilité accrue de résistance virale aux vaccins».

Il affirme que ses croyances sont des principes de base enseignés dans le premier cours de vaccinologie d’un étudiant – «Il ne faut pas utiliser de vaccin prophylactique dans les populations exposées à une pression infectieuse élevée (ce qui est maintenant certainement le cas car de multiples variantes hautement infectieuses circulent actuellement»).

Il déclare que pour «s’échapper complètement», le virus hautement mutable, «n’a qu’à ajouter quelques mutations supplémentaires dans son domaine de liaison au récepteur».

Regardez Del Bigtree de Highwire expliquer les conséquences catastrophiques de la poussée mondiale des vaccins dans cette vidéo opportune:

Bossche explique que les vaccins fonctionnent au niveau individuel, mais dans l’ensemble créent d’énormes risques en raison de «l’évasion immunitaire»

En tant que défenseur des vaccins, Bossche estime que les vaccins fonctionnent au niveau individuel et peuvent créer une immunité contre le pathogène visé. Cependant, dans l’ensemble, les vaccinations de masse de grandes populations pendant une pandémie entraînent un phénomène connu sous le nom de «fuite immunitaire», ce qui signifie que le virus développe des variants immunisés contre les vaccins disponibles. Cette adaptation à la sélection naturelle du virus se traduit par un spectre encore plus dangereux de souches virales s’échappant des corps des hôtes et réintroduites dans la nature, maintenant plus dangereux que l’agent pathogène d’origine que les vaccins étaient censés arrêter.

Dans sa présentation, Bossche prévient que les vaccins anti-covid “ne peuvent pas contrôler la réplication de variantes plus infectieuses du CoV et peuvent même conduire à une fuite immunitaire.”

Il explique que «l’immunité innée» est cruciale pour arrêter le cycle des mutations et des infections qui sont à l’origine des «trois vagues distinctes» de la maladie pandémique.

Pourtant, l’immunité innée – l’immunité naturelle exprimée par les personnes sans vaccins – n’est pas du tout reconnue par l’establishment médical fou de vaccins et les institutions politiques mondiales qui font maintenant pression pour des vaccinations de masse mondiales.

L’analyse du Dr Bossche repose sur le rôle des NAC (porteurs non asymptomatiques) dans l’atténuation de la propagation des souches virales infectieuses. Comme il le prévient, lorsque des non-NAC sont vaccinés, cela entraîne une augmentation de l’infectiosité virale parmi les NAC .

Autrement dit, lorsque vous vaccinez en masse des personnes qui ne présentent pas de symptômes, vous créez des pressions d’adaptation virale à l’échelle de la population qui se traduisent par une pathogénicité virale accrue chez les porteurs qui présentent des symptômes. Cela fait passer la pandémie à la vitesse supérieure avec des souches plus dangereuses qui sont de plus en plus infectieuses.

Comme il le déclare, «les variantes de fuite immunitaire qui en résultent sont désormais résistantes au vaccin.» Cela rend le vaccin pire qu’inutile… il a en fait amorcé le développement de super souches tout en affaiblissant la réponse immunitaire ultérieure lorsque de nouvelles souches sont rencontrées par des personnes qui avaient déjà été vaccinées.

Plus précisément, comme il le déclare:

Des taux d’infection accrus conduisent à des taux accrus de séropositivité transitoire dans les NAC; la séropositivité supprime l’immunité innée parce que les ABS spécifiques à l’Ag surpassent les NAB pour se lier au CoV et empêchent l’entraînement du système immunitaire inné.

En d’autres termes, le vaccin supprime le système immunitaire tout en générant des super souches mortelles. Cela vous fait vous demander: est-ce que tout cela est intentionnel?

Les personnes qui sont «entièrement vaccinées» sont des sélectionneurs de «super souches» d’agents pathogènes de covid encore plus mortels

Le Dr Bossche poursuit en documentant à quel point des signes importants apparaissent déjà qui indiquent une issue catastrophique si les vaccinations de masse se poursuivent. À la page 12 de sa présentation PDF, il cite ces «étranges observations» sur la pandémie actuelle de covid-19:

Cours atypique / vagues de pandémie
Émergence de plusieurs souches beaucoup plus infectieuses
Excrétion virale (de variantes plus infectieuses) chez les sujets entièrement vaccinés
Comme il l’explique, cela signifie que le vaccin accélère la réponse adaptative du virus qui forme de nouvelles souches bien plus infectieuses et potentiellement mortelles … et que ces «super souches» émergent de «sujets entièrement vaccinés».

Il résume ce point avec la déclaration:

Les mesures de confinement de masse et la vaccination de masse dans les NAC accélèrent la fuite immunitaire INNATE tandis que la vaccination de masse des non NAC accélère la fuite immunitaire INNATE et ADAPTIVE.

N’oubliez pas: «NAC» signifie «porteur non asymptomatique» ou une personne qui présente des symptômes et est porteuse du pathogène.


Le phénomène de «fuite immunitaire adaptative» signifie que les vaccins exercent des pressions d’adaptation naturelles au virus qui se traduisent par la création de super souches, puis leur libération par ceux qui étaient déjà vaccinés. Pourtant, ces personnes ne sont pas à l’ abri des nouvelles super souches, de sorte que même les vaccinés sont infectés par la nouvelle super souche. Et comme leur système immunitaire n’a jamais eu la possibilité de vaincre activement la première souche, ils ont très peu d’espoir de combattre avec succès la nouvelle super souche, et beaucoup de ces personnes mourront. (C’est ma conclusion, pas celle du Dr Bossche, mais son travail implique cette conclusion.)

Avertissement de Bossche: «L’annulation immédiate de toutes les campagnes de vaccination de masse contre le Covid-19 en cours devrait maintenant devenir l’urgence sanitaire la plus aiguë de préoccupation internationale»

Voici la lettre ouverte de Bossche à l’OMS, dans laquelle il avertit que la campagne mondiale de vaccination doit être immédiatement interrompue, sinon l’humanité paiera le prix pour avoir déclenché un «monstre incontrôlable».

Cliquez ici pour le PDF de cette lettre, maintenant reflétée sur les serveurs de Natural News .

Lettre ouverte à l’OMS: arrêter immédiatement toutes les vaccinations de masse contre le Covid-19

Geert Vanden Bossche, DMV, PhD, virologue indépendant et expert en vaccins, anciennement employé à GAVI et à la Fondation Bill & Melinda Gates.

A toutes les autorités, scientifiques et experts du monde entier, à qui cela concerne: l’ensemble de la population mondiale.

Je suis tout sauf un antivaxxer. En tant que scientifique, je ne fais généralement appel à aucune plateforme de ce type pour prendre position sur des sujets liés aux vaccins. En tant que virologue et expert en vaccins dévoué, je ne fais une exception que lorsque les autorités sanitaires autorisent l’administration des vaccins de manière à menacer la santé publique, très certainement lorsque les preuves scientifiques sont ignorées.

La situation actuelle extrêmement critique m’oblige à diffuser cet appel d’urgence. Étant donné que l’ampleur sans précédent de l’intervention humaine dans la pandémie de Covid-19 risque maintenant d’entraîner une catastrophe mondiale sans égal, cet appel ne peut pas retentir suffisamment fort.

Comme indiqué, je ne suis pas contre la vaccination. Au contraire, je peux vous assurer que chacun des vaccins actuels a été conçu, développé et fabriqué par des scientifiques brillants et compétents. Cependant, ce type de vaccins prophylactiques est totalement inapproprié, voire très dangereux, lorsqu’il est utilisé dans des campagnes de vaccination de masse lors d’une pandémie virale.

Les vaccinologues, les scientifiques et les cliniciens sont aveuglés par les effets positifs à court terme des brevets individuels, mais ne semblent pas s’inquiéter des conséquences désastreuses pour la santé mondiale. À moins que je ne me trompe scientifiquement, il est difficile de comprendre comment les interventions humaines actuelles empêcheront les variantes en circulation de se transformer en monstre sauvage.

Course contre la montre, je termine mon manuscrit scientifique, dont la publication est malheureusement susceptible d’arriver trop tard compte tenu de la menace toujours croissante de variantes très infectieuses qui se propagent rapidement. C’est pourquoi j’ai décidé de publier déjà un résumé de mes découvertes ainsi que mon discours d’ouverture lors du récent Sommet des vaccins dans l’Ohio sur LinkedIn.

Lundi dernier, j’ai fourni aux organisations internationales de santé, y compris l’OMS, mon analyse de la pandémie actuelle basée sur des connaissances scientifiquement fondées sur la biologie immunitaire du Covid-19. Compte tenu du niveau d’urgence, je les ai exhortés à prendre en compte mes préoccupations et à lancer un débat sur les conséquences néfastes d’une nouvelle «fuite immunitaire virale».

Pour ceux qui ne sont pas des experts dans ce domaine, je joins ci-dessous une version plus accessible et compréhensible de la science derrière ce phénomène insidieux.

Bien qu’il n’y ait pas de temps à perdre, je n’ai reçu aucun commentaire jusqu’à présent. Les experts et les politiciens sont restés silencieux tout en manifestement toujours désireux de parler d’assouplissement des règles de prévention des infections et de «liberté printanière». Mes déclarations ne sont basées sur rien d’autre que la science. Ils ne seront contredits que par la science.

Bien que l’on puisse à peine faire des déclarations scientifiques incorrectes sans être critiqué par ses pairs, il semble que l’élite des scientifiques qui conseillent actuellement nos dirigeants mondiaux préfère garder le silence. Des preuves scientifiques suffisantes ont été présentées.

Malheureusement, il n’a pas été touché par ceux qui ont le pouvoir d’agir. Combien de temps peut-on ignorer le problème alors qu’il existe actuellement des preuves massives que la fuite immunitaire virale menace maintenant l’humanité? Nous pouvons difficilement dire que nous ne savions pas – ou n’avons pas été avertis.

Dans cette lettre angoissante, j’ai mis toute ma réputation et ma crédibilité en jeu. J’attends de vous, gardiens de l’humanité, au moins la même chose. C’est de la plus haute urgence. Ouvrez le débat. Par tous les moyens: inversez la tendance!

Lisez le reste de sa lettre ouverte sur ce lien sur les serveurs de Natural News .

Le Dr Vernon Coleman se joint à l’émission d’un avertissement mondial: les vaccins Covid pourraient «anéantir la race humaine»

Le Dr Vernon Coleman se joint également à l’avertissement mondial pour l’humanité, et dans cette vidéo critique, le Dr Coleman révèle comment le vaccin covid-19 pourrait «anéantir la race humaine».

Le podcast de la mise à jour de la situation de demain se concentrera sur cette menace vaccinale pour l’humanité

Mardi matin, je publierai une édition spéciale du podcast Situation Update sur Brighteon.com. Recherchez-le sur cette chaîne: https://www.brighteon.com/channels/hrreport

Dans ce prochain podcast, je discuterai des implications mondiales des avertissements de Bossche, y compris de ce qui se passe lorsque la deuxième vague de «super souches» de covid arrive et commence à tuer des personnes beaucoup plus jeunes à un rythme scandaleusement élevé.

Ceux qui sont vaccinés seront les plus susceptibles d’être tués, bien sûr, et cela aura d’énormes implications pour:

  • Démographie, politique et élections (beaucoup plus de démocrates prennent le vaccin que de républicains).
  • Prix ​​de l’immobilier et recettes fiscales locales (l’immobilier s’effondrera à mesure que la disparition massive s’accélérera).
  • La prochaine vague de nouveaux verrouillages, encore plus stricts que la première vague.
  • Comment les faux médias blâmeront les non – vaccinés pour tous les morts de masse.
  • Perturbations de l’approvisionnement alimentaire et année à venir de pénurie alimentaire généralisée.
  • Les renflouements en cours et en accélération et les conséquences désastreuses de «l’économie de sauvetage» où les gens sont payés pour éviter de travailler, et l’économie est dirigée par des aides du gouvernement au lieu d’un travail productif.
  • Ce que la mort massive à venir signifie pour l’effondrement de la bourse et des fonds de pension, alors que les cotisations de retraite cratère et que les villes s’effondrent en faillite en raison de la perte de revenus des citoyens productifs (taxes de vente, impôts sur le revenu, impôts fonciers).
  • Comment la catastrophe mondiale des vaccins entraînera un effondrement économique mondial qui commencera plus tard cette année et nous propulsera jusqu’en 2022.
  • Pourquoi les personnes vaccinées devraient être évitées à tout prix, car elles excrètent des souches de virus mutants et infectent d’autres personnes autour d’elles.

Découvrez tout cela et plus encore dans le podcast Situation de demain, une édition spéciale consacrée à la catastrophe vaccinale qui est maintenant imminente.

Et préparez-vous au pire, car 2020 n’était qu’un échauffement pour ce qui se passera en 2021 et au-delà.


https://www.naturalnews.com/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021