Un étudiant suspendu pour avoir dit sur Instagram : « Un homme est un homme. Une femme est une femme » - Scandal
Information

Un étudiant suspendu pour avoir dit sur Instagram : « Un homme est un homme. Une femme est une femme »


Selon l’école, les étudiants en éducation doivent respecter les règles de leur profession, qui incluent « la protection du bien-être mental et émotionnel de tous les étudiants ».

Dans l’un des posts, Owen Stevens, étudiant à l’université d’État de New York-Généalogie (SUNY-Généalogie), a déclaré : « Un homme est un homme, une femme est une femme. Un homme n’est pas une femme et une femme n’est pas un homme. »

Certains de ses pairs n’étaient pas d’accord avec sa position sur la biologie et ont signalé les posts à l’administration de l’université.

L’administration de l’université a réagi en suspendant Stevens de tous les programmes d’enseignement de terrain, qui sont obligatoires pour les étudiants. L’école a fait valoir que ses allégations « remettent en question » l’obligation faite aux enseignants de « maintenir un environnement de classe protégeant le bien-être mental et émotionnel de tous les étudiants ».

« Après examen de tous les documents disponibles, je constate que, sur la base de votre position publique continue et de votre présence dans les médias sociaux, vous ne faites pas preuve de manière cohérente des comportements requis par le cadre conceptuel de l’école d’éducation », a écrit le doyen de l’école d’éducation dans un courriel adressé à M. Stevens pour l’informer de la suspension.

Pour obtenir la levée de la suspension, Stevens a été informé qu’il doit mettre en place un plan de remédiation, qui consiste à supprimer les messages sur son compte Instagram, à réduire sa présence dans les médias sociaux et à suivre une formation qu’il a baptisée « rééducation ».


Le courriel de suspension suggérait également que les futurs enseignants comme Stevens devraient soutenir « toutes les formes » d’identité de genre. Le courriel disait que sa position sur la biologie était en conflit avec la loi sur la dignité pour tous les étudiants de l’État de New York.

Selon SUNY-Geneseo, Stevens a également violé sa doctrine d’inclusion, qui stipule que les enseignants doivent promouvoir « une communauté de campus diversifiée, marquée par le respect mutuel des talents et des contributions uniques de chaque individu ».

Selon le Daily Wire, qui s’est entretenu avec Stevens, le président de l’université a également envoyé un courriel à l’ensemble du campus pour condamner les postes de Stevens sans le mentionner directement.

Le courriel se lisait ainsi :



« Hier, j’ai été informé des messages d’un étudiant sur Instagram concernant les personnes transgenres », a écrit la présidente de SUNY-Geneseo, Denise Battles. « Je veux saisir cette occasion pour réaffirmer publiquement mon profond engagement personnel à promouvoir la justice sociale. »

Dans le courriel, la présidente a également déclaré que l’université aurait aimé « réduire la douleur » que les remarques de Stevens ont causée, mais qu’elle ne pouvait pas le punir en raison de « limitations légales claires ».

Un porte-parole de l’université a refusé d’entrer dans les détails de la question. Cependant, ils ont laissé entendre que M. Stevens devait respecter les règles de la profession qu’il avait choisie.

« En choisissant d’entrer dans certains domaines professionnels, les étudiants acceptent de respecter les normes professionnelles de leur domaine choisi. »

« Parfois, ces normes professionnelles imposent aux étudiants d’agir et de se comporter de certaines manières qui peuvent différer de leurs préférences personnelles », a déclaré le porte-parole de l’université.

M. Stevens affirme qu’il ne se conformera pas aux exigences de l’université.

Voir la vidéo sur Anguille sous roche


Source : Reclaim The Net – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021