A ne pas manquerParoles de témoins

Un enfant de 4 ans en hypothermie après une mise en quarantaine de son école dans un hangar extérieur


Le Covidisme rend les gens complètement fous… Au Royaume-Uni, un petit garçon de quatre ans a a été isolé dans un « cabanon » extérieur par son école, en raison d’un rhume soupçonné d’être le COVID.

Chloé Wilby a déclaré au News & Star la semaine dernière que la Wigton Infant School avait placé son fils, Mason, dans un « hangar extérieur » après avoir constaté qu’il avait le nez qui coule et une légère toux. Elle a déclaré que l’école l’avait appelée pour qu’elle vienne chercher le garçon dès que possible, sans l’informer qu’il avait été isolé de force dans le cabanon par 3 degrés et sans chauffage.

Lorsqu’elle est arrivée, Mme Wilby a trouvé son enfant de quatre ans avec « les mains rouges et écorchées, les yeux larmoyants, le nez plein de morve sur le visage ».

« Il ne pouvait pas parler » et « tremblait comme un fou », a-t-elle dit. « Ils l’ont même obligé à manger son déjeuner dehors, sans jouets, sans jeux, sans rien. »

Wilby a reçu l’ordre d’appeler une ambulance après avoir emmené Mason chez un médecin, car il avait développé une hypothermie.


Geoff Norman, le directeur de l’école progressiste et pro-LGBT, a défendu la politique d’isolement extérieur de Wigton dans une déclaration publiée par le News & Star :

« La priorité de chacun à l’école Wigton Infant School a toujours été le bien-être des enfants, ce qui implique plus que jamais de réduire les risques d’infection dans toute l’école et de prendre soin des enfants malades à l’école », a-t-il déclaré. « Cela inclut le déplacement des enfants qui présentent des symptômes du Covid-19 dans un espace séparé avec un membre du personnel jusqu’à ce qu’ils soient pris en charge par un parent ou une personne responsable. »

« Depuis plusieurs mois, nous utilisons notre salle de classe extérieure à cette fin et cela a bien fonctionné », a-t-il ajouté. Norman a déclaré que Wigton cessera d’utiliser l’installation, qui semble être le « hangar d’apprentissage » de l’école, pour isoler les enfants présentant des symptômes présumés du COVID-19.

Effectivement, pro-LGBT ne veut pas dire pro-Vie… et il est plus facile de défendre les droits LGBT que ceux des enfants, qui d’ailleurs n’en ont plus dans ce monde de fou…!… Entre les réseaux pédophiles et les tarés du Covidisme, on s’aperçoit que les enfants sont les victimes d’un monde sans plus aucune compassion…

La police de Cumbria a enquêté sur l’incident mais n’a pas porté d’accusations, selon The Sun.

L’affaire a été transmise au Conseil du comté de Cumbria.

Les jeunes enfants présentent un risque accru d’hypothermie, qui peut être fatale si elle n’est pas traitée, selon la Cleveland Clinic.

Pratiquement aucun enfant, quel que soit son âge, n’est exposé à des risques importants pour sa santé en raison du COVID-19.

Entre 0 % et 0,03 % seulement de tous les cas de COVID-19 chez l’enfant aux États-Unis ont entraîné des décès. En Allemagne, selon une étude récente, aucun enfant en bonne santé âgé de 5 à 18 ans n’est mort du virus au cours des 15 premiers mois de la pandémie.

Et pour finir voici le cabanon en question :


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci

Tous les effets du vieillissement ont une cause commune :

Le raccourcissement de vos télomères.  

L'Epitalon provoque la production par la glande pinéale d'une enzyme qui reconstruit donc rallonge les télomères....

www.epitalon-sante.com

 

1scandal.com © elishean/2009-2022


Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.