Un Covidiste "sauveur de vie" fonce en voiture bélier sur des manifestants Anti-VAX - 1 Scandal
Social & Finance

Un Covidiste “sauveur de vie” fonce en voiture bélier sur des manifestants Anti-VAX


Un homme de 64 ans du nom de William Aslaksen a été arrêté au cours du week-end. Il a foncé avec sa voiture sur un rassemblement de personnes s’opposant aux aux vaccins Covid.

L’incident s’est produit samedi après-midi à Palmdale, près de Los Angeles, faisant un blessé.

La femme blessée, qui est dans la quarantaine, a été transportée à l’hôpital en raison de blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger. Son nom n’a pas été divulgué.

“Un témoin a déclaré qu’un homme n’était pas d’accord avec la manifestation, est entré dans son véhicule et s’est intentionnellement dirigé vers les manifestants”, a déclaré dimanche l’adjointe Trina Schrader dans un communiqué. « Le suspect est ensuite parti en direction ouest et hors de vue. »

Aslaksen serait devenu fou après avoir eu une conversation avec l’un des manifestants qui a tenté de le raisonner sur le fait qu’il devrait toujours y avoir une liberté de choix en matière d’intervention pharmaceutique. Cela a amené Aslaksen à craquer et à conduire sa voiture sur le trottoir et dans la foule où se tenaient les manifestants.

Inspiré par l’appel du régime Biden à « sauver des vies » grâce à la « vaccination » contre le virus chinois, Aslaksen a tenté de mettre fin à quelques vies non vaccinées pour aider à « aplatir la courbe ».

Moins d’une heure et demie après l’incident, Aslaksen a été arrêté par des policiers et placé en garde à vue pour suspicion d’agression criminelle. Il est détenu sous caution de 50 000 $ et doit comparaître devant le tribunal mardi matin.


Les médias grand public restent pour la plupart silencieux sur la tentative de meurtre d’Aslaksen contre les défenseurs de la liberté de la santé

Contrairement à l’incident de Charlottesville il y a quelques années, cette tentative de meurtre de masse par une branche dérangée de Covidiens, est à peine mentionnée dans les médias grand public.

Les quelques organes de presse qui en parlent essaient de minimiser sa gravité. Le Daily Beast, par exemple, a publié un titre qui donne l’impression qu’Asleksen « s’est accidentellement tourné vers les manifestants anti-vax.

Si cela avait été l’inverse et qu’un «anti-vax» avait foncé avec sa voiture sur un rassemblement pro-vaccin, vous pouvez parier que la Bête aurait crié au racisme, à la suprématie blanche et à tous les autres mots à la mode péjoratifs sous nos cieux.


NBC Los Angeles a rapporté que “le conducteur frappe la foule lors d’un rassemblement sur le mandat des vaccins”, ce qui donne à nouveau l’impression que ce n’était qu’un accident qui n’était pas intentionnel.

Une poignée d’autres organes de presse locaux ont fait des mentions mineures de l’incident, mais au-delà de cela, il n’y a aucune autre mention de la tentative de meurtre d’Aslaksen contre les anti-vax dans le pipeline d’information national ou mondial.


Comparé à l’effondrement mondial qui s’est produit après Charlottesville, les rapports sur cet incident ont été pratiquement inexistants. Comme il ne correspond pas au récit selon lequel les pro-vax aiment l’humanité et ne veulent rien de plus que sauver des vies, il est en grande partie enterré.

De manière hilarante, The Legal Advocate a rapporté qu’Aslaksen s’était livré à une « rage au volant, qui est une forme de conduite imprudente », alors qu’il fonçait avec son véhicule sur le trottoir pour tenter de blesser les manifestants.

Le rapport poursuit en suggérant que la rage au volant est courante et que les avocats spécialisés dans les accidents devraient s’impliquer pour protéger les droits des victimes. Nulle part il ne mentionne un crime haineux, qui est sûrement ainsi que cela aurait du été surnommé si les choses avaient été à l’envers.

Si les médias étaient honnêtes, ils qualifieraient Aslaksen d’« extrémiste de gauche » et réprimanderaient le régime Biden pour avoir attisé les flammes de la haine parmi les Covidiens envers les non vaccinés.

Rappelez-vous : c’est exactement ce qu’ils ont fait après Charlottesville en accusant Donald Trump de cet incident de « rage au volant ».


Les sources de cet article incluent :
NBCNews.com
Archives.md
NaturalNews.com
NBCLosAngeles.com
TheLegalAdvocate.com


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021