Un concert de chorale entièrement vacciné se termine par une importante épidémie de COVID-19 - 1 Scandal
Paroles de témoins

Un concert de chorale entièrement vacciné se termine par une importante épidémie de COVID-19


Un concert de chorale en Allemagne qui n’autorisait que les personnes entièrement vaccinées ou rétablies à y assister, interdisant ceux qui ne sont pas vaccinés mais pourraient fournir un test négatif, a entraîné une épidémie de COVID-19 qui a infecté au moins 24 personnes

Le concert, qui a eu lieu à Freigericht (Main-Kinzig), s’est déroulé selon les règles 2G, ce qui signifie que seuls les personnes entièrement vaccinées et celles qui peuvent prouver qu’elles se sont remises de COVID ont été autorisées à y assister.

Cela signifiait que les personnes qui pouvaient littéralement prouver qu’elles n’avaient pas de COVID-19 sur la porte en montrant un test négatif n’étaient pas autorisées à entrer.

Le journal allemand Hessenschau rapporte : « Plus de personnes ont été infectées qu’on ne le savait auparavant : comme le district l’a annoncé mardi après-midi, au moins 24 personnes ont été testées positives. Auparavant, on supposait que 18 participants et invités étaient infectés, mais il n’avait pas été exclu qu’encore plus de personnes soient infectées. »

« L’événement s’est déroulé selon les règles de la 2G. Cela signifie que seuls ceux qui avaient été vaccinés et ceux qui s’étaient rétablis ont été admis », ajoute le rapport.

En d’autres termes, l’épidémie s’est produite lors d’un événement où la grande majorité des participants étaient complètement vaccinés.

Malgré cela et l’Allemagne connaissant actuellement des cas record de COVID, « les scientifiques, les médecins et les politiciens » demandent que les mêmes règles 2G soient imposées à l’échelle nationale, plutôt que des règles 3G qui permettent un test négatif.


Cela signifie que les personnes vaccinées qui peuvent encore propager le virus seront libres de vivre leur vie, tandis que les personnes non vaccinées qui peuvent prouver qu’elles n’ont pas le COVID et ne peuvent donc pas le propager seront bannies de la société.

C’est tout à fait logique !

Comme nous l’avons souligné précédemment , les personnes non vaccinées seront interdites de visiter les célèbres marchés de Noël de Berlin, avec la possibilité de fournir un test COVID négatif susceptible d’être supprimé.


Toutes les personnes présentes seront également obligées de porter des masques faciaux malgré le fait que les marchés soient à l’extérieur.


Plus tôt cet été, le rédacteur en chef du principal journal allemand Bild s’est excusé pour la couverture par la peur de COVID par le média, en particulier auprès des enfants à qui on a dit “qu’ils allaient assassiner leur grand-mère”.


Paul Joseph Watson pour  Summit.news 


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021