Politique

Trump avec un Pin’s portant les mots « La Tempête arrive ! », donne le signal aux Chapeaux Blancs

Le moment est venu d'intervenir contre l'État Profond !

Mardi, le président Donald J. Trump a reposté une image de lui-même portant un pin’s de revers recouvert des mots « La tempête arrive », un message, ont déclaré des sources de Mar-a-Lago à Michael Baxter, informant les électeurs de Trump que les Chapeaux Blancs ont ciblé et éliminé de manière sélective les actifs de l’État Profond dans le cadre de sa promesse de « drainer le marais », avec de nombreuses autres arrestations massives à venir.

Trump, selon les sources, est plus déterminé que jamais à mener une guerre « à grande échelle » contre un régime criminel qui a érodé les droits et libertés auxquels les Américains tiennent et ciblé de manière préjudiciable les personnes qui critiquent avec véhémence le programme de la cabale.

Le fait que Trump porte l’épingle, a-t-il ajouté, envoie un message subliminal au bataillon des Chapeaux Blancs de l’armée américaine : vous avez maintenant carte blanche, si vous voulez, pour procéder à des arrestations massives au lieu de cibler des individus spécifiques qui ont trahi leur serment ou se sont livrés à des malversations criminelles en violation de la Constitution des États-Unis.

Le message de M. Trump marque un revirement de position.

Plus tôt dans l’année, il avait demandé aux commandants des Chapeaux Blancs de s’abstenir de procéder à d’importantes arrestations avant les élections de mi-mandat.

Maintenant, avec la preuve que l’État Profond a mis en place un plan pour voler les élections de mi-mandat, Trump demande aux militaires, habilités par son invocation de la loi sur l’insurrection de 1807 avant le 20 janvier 2021, de prendre toutes les mesures nécessaires pour capturer et incarcérer « plusieurs MILLIERS de cibles primaires » dont les noms figurent sur des actes d’accusation scellés que Trump a aidé à rédiger.

Ces personnes, selon notre source, comprennent une myriade de politiciens, de célébrités et de pédophiles, dont beaucoup ont commis des meurtres de masse ou des crimes innommables contre le groupe démographique le plus vulnérable de notre nation – les enfants.

L’armée disposerait de « montagnes de données » impliquant ces individus odieux dans des crimes inimaginables.

« Nous y sommes. Le moment est venu », a déclaré notre source.

« Bien que la signature par Trump de la loi sur l’insurrection ait cédé l’autorité aux militaires, il espère maintenant qu’ils agiront avec toute la force de la loi pour traduire les malfaiteurs en justice, rendant le pouvoir de cette nation au peuple, et non à un gouvernement fantoche corrompu. »

Selon notre source, Trump a ensuite parlé directement au Général David H. Berger de l’USMC, qui aurait dit : « C’est ce que nous attendions » et s’est engagé à honorer son serment envers Dieu, le Corps d’armée et son Président.

Le Général Berger aurait dit à Trump que les membres du conseil de White Hat qui avaient précédemment remis en question la réticence de Trump à embrasser les arrestations massives seraient maintenant susceptibles de réévaluer leur allégeance.

« Nous sommes sur le coup, M. le Président », a dit le Général Berger à Trump.
« Nous assurons vos arrières ! »
Nous allons transformer la tempête en ouragan ! »

RRN


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.