Sous couvert de répression électorale, 19 États démocrates veulent faire secession - Scandal
Politique

Sous couvert de répression électorale, 19 États démocrates veulent faire secession


Le pays est bien conscient des directives données à Joe Biden par Hillary Clinton et Nancy Pelosi dans lesquelles elles ont toutes deux communiqué le message qu’il ne devait en aucun cas concéder l’élection.

En outre, comme le rapporte le CSS, Pelosi a également déclaré, tout en étant dans une stupeur alcoolique évidente que «Donald Trump quittera la Maison Blanche le lendemain des élections, qu’il le sache ou non…. Nous devons “fumiger” la Maison Blanche».

Simultanément aux événements énumérés ci-dessus, le mouvement CALEXIT a de nouveau relevé sa vilaine tête. Un bref examen est nécessaire, cependant, pour le novice qui est nouvellement introduit dans cette lutte, une analyse plus détaillée peut être obtenue via ces précédents articles :

Ce que l’État profond prépare si Trump gagne les élections

L’élite déménage dans ses installations souterraines d’urgence

CALEXIT la version courte

Pendant un certain nombre d’années, les forces de George Soros ont essayé de sortir la Californie de l’Union et de transformer l’État le plus peuplé du pays en un protectorat des Nations Unies.

En fait, le CSS a publié des photos de l’ambassade que CALEXIT a ouvert à Moscou. Parlons des problèmes de collusion russe….! En effet, CALEXIT est soutenu par Soros et ses organisations de gauche radicale, c’est-à-dire :


  • l’ancienne administration Obama (Obama,
  • Holder le porte-parole,
  • Lorretta Lynch,
  • Valerie Jarrett,
  • la Banque de Chine,
  • HSBC,
  • l’armée chinoise,
  • le consulat mexicain,
  • des représentants de Trudeau sont également sur la photo de CALEXIT
  • tout comme le maire de Portland Ted Wheeler
  • et les gouverneurs de Washington et de l’Oregon.
  • Pratiquement tous les gangs et cartels étrangers et nationaux actuellement en Californie sont également impliqués,
  • de même que le système de l’Université d’État de Californie.
  • et l’ancien gouverneur de l’Arizona et directeur du DHS, sous Obama, Janet Napolitano.

L’Université Chapman est au cœur des alliances postsecondaires avec CALEXIT, tout comme le groupe extrémiste La Raza. Lors d’une réunion en présence de Paul Preston (le président du California 51ère mouvement) confident présent à de nombreuses réunions du CALEXIT, ces groupes ont promis de mener des actions violentes contre le public américain.

Je dirais que les groupes Antifa de Soros et de BLM sont en train d’accomplir leur mission assignée.

J’ai prédit pendant des années que ces groupes lanceraient une attaque de type « Offensive TET» contre le peuple américain le même jour et que ces événements se transformeraient en une atmosphère continue de terreur et de meurtre semblable à la Bosnie de 1992…

Il convient de noter que le président mexicain AMLO faisait partie de ce groupe, mais il a été persuadé par Trump de s’éloigner des cartels contrôlés par le CHICOM et forme une alliance avec les États-Unis.


Avant la récente réunion de création de l’alliance avec le président Trump, le LEO le plus fiable d’AMLO, le chef de la police de Mexico, a été grièvement blessé et a à peine échappé à l’assassinat. Le coup a été commis par les intérêts du cartel, cependant, ils agissaient clairement au nom de la Chine communiste.

AMLO est entouré d’ennemis contrôlés par le CHICOM qui cherchent maintenant à s’en prendre à sa vie. Le Mexique est en proie à la guerre civile. Les Federales, la Marine et les Marines sont fidèles à AMLO, ces autres, y compris la Garde nationale mexicaine formée par l’ONU, sont fidèles à l’intérêt mondialiste qui a contrôlé le Mexique.

Gavin Newsom a apporté son soutien au renversement d’AMLO. Et le Mouvement a émis une demande pour que Newsom soit arrêté pour blanchiment d’argent, insurrection et sédition.

Kamala Harris Sénateur de Californie

Les soi-disant «dérapages» qui circulent en Amérique, selon lesquels il existe “un tandem Harris-Biden”  n’étaient pas un délire freudien. Il y a eu effectivement trois «dérapages» de ce genre qui ne sont en réalité qu’un signal direct à tous les agents que le retrait de la Californie de l’Union est une tentative. Harris est le visage de la résistance.

Le projet d’intégrité des électeurs et l’exode massif des États dirigés par le parti démocrate

Comme indiqué précédemment, en ce qui concerne le rapport du New York Times sur le Voter Integrity Project, les démocrates, dirigés par John Podesta, ont exécuté jusqu’à 80 simulations de défaite post-électorale que les démocrates envisagent de suivre même s’ils ne pensent pas vraiment qu’ils peuvent gagner les élections.

Le scénario le plus populaire réside dans le fait qu’ils revendiqueront la suppression des électeurs, ce qui est clairement lié à la fraude massive du vote par correspondance.

Il y a deux jours, j’ai signalé que Pelosi avait appelé Trump à cesser d’interférer avec la tentative du bureau de poste de livrer et de traiter les votes par correspondance, des mesures seraient prises. Pelosi a fait un signe de la main lorsqu’elle a qualifié le bureau de poste de «centrale de vote».


Si Trump parvient à mettre un terme à la majorité de la fraude par correspondance et que les démocrates ne pensent pas pouvoir gagner les élections, des actions immédiates seront entreprises à partir du retrait de la Californie de l’Union.

Ce que le CSS a appris au cours des dernières 24 heures, c’est que lorsque la Californie fera sécession, l’Oregon et Washington suivront.

En quelques jours, il a été signalé au CSS que nous pouvons nous attendre à voir le Colorado, l’Illinois, le Minnesota, New York, le New Jersey, la Pennsylvanie, le Massachusetts, le Delaware, la Virginie, le New Hampshire, le Nouveau-Mexique, le Vermont, le Maine, le Connecticut, Hawaii, Michigan et peut-être l’Alaska.

Le Kentucky et la Caroline du Nord sont indécis.

La capacité de la Californie à résister

En plus des cartels mentionnés précédemment, il faut se rappeler qu’en cédant le contrôle du port de Long Beach, une quantité incalculable de troupes et d’équipements du CHICOM a été embarquée en Californie.

Le gouverneur Gavin Newsom a sa propre armée privée dans la réserve militaire de l’État de Californie. Gavin Newsom a supprimé les répéteurs de l’État pour la radio à ondes courtes, limitant ainsi les communications de toute force de résistance affiliée aux forces de l’ordre et les milices citoyennes ont été entravées. Les incendies s’occupent du reste des communications.

Les services de police des grandes villes rompront-ils avec leurs maires démocrates? C’est encore une question ouverte.

N’est-il pas intéressant de savoir que Yuma en Arizona a, pendant 4 jours en mai 2018, diffusé via la Tribune de San Diego que jusque 75 Etats, les organismes locaux et fédéraux, ont tenu une conférence de quatre jours sur la façon de recevoir un nombre massif d’évacués de zones peuplées telles que les comtés de San Diego, Los Angeles, Riverside et San Bernardino…

Conclusion

Une ligne dans le sable a été tracée. La seule question demeure: la guerre civile commencera-t-elle avant ou après les élections?

Et y aura-t-il même une élection ?

Attendez-vous à plus car il s’agit d’une histoire en évolution….


Dave Hodges
https://thecommonsenseshow.com/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021