Politique

Révélations: Hunter Biden associé à la Mafia

Le dossier Hunter Biden s'alourdit.

Des courriels divulgués révèlent que le neveu du célèbre patron du crime de Boston, James « Whitey » Bulger, était un associé de Hunter Biden et qu’il a joué un rôle clé dans le développement de ses activités commerciales en Chine.

Bulger, qui est devenu l’un des fugitifs les plus recherchés de la nation après avoir fui Boston fin 1994. Il a été capturé en 2011. Bulger purgeait une peine de prison à vie pour 11 meurtres, et d’autres crimes, lorsqu’il a été tué par des codétenus en octobre 2018.

The Epoch Times rapporte : Son neveu, James J. Bulger, est le fils d’un ancien sénateur d’État du Massachusetts et le président de la société de conseil en investissement Thornton Group, basée à Boston, qu’il a cofondée avec l’homme d’affaires américain d’origine taïwanaise Michael Lin Chun-Liang. Cette société était partie prenante de la société d’investissement Bohai Harvest RST Shanghai Equity Investment Fund Management (BHR Partners), soutenue par de grandes institutions financières publiques chinoises telles que la Banque de Chine et la China Development Bank Capital.

Hunter Biden était un membre non rémunéré du conseil d’administration de BHR jusqu’en avril 2020, selon son avocat. Il détenait une participation de 10 % dans l’entreprise en mai dernier, selon les registres de la société.

Des fils d’e-mails datés de 2014 et obtenus par Fox News et le New York Post montrent que les deux cadres du Thornton Group discutent avec Hunter Biden et ses associés de questions telles que l’obtention d’une licence commerciale chinoise et la rencontre avec un haut fonctionnaire de Pékin pour des fonds non spécifiés.

Le 27 janvier 2014, Bulger a transféré un courriel de son collègue Mike Leonard, vice-président des opérations chez Thornton, à Biden et à son proche partenaire commercial Devon Archer, avec pour objet : « Réunion avec l’ambassadeur de Chine ».

« Un employé de l’ambassade américaine a rencontré l’ancien PDG du Bahai [sic] Fund en 2008 et a rédigé un rapport sur la réunion », a-t-il écrit. « Il est intéressant de constater que quelqu’un de l’ambassade de Pékin s’intéresse aux activités du fonds national Bohai PE. J’ai pensé que vous devriez voir ça ».

Il a suggéré que le groupe se réunisse à Washington et a noté que Leonard avait « contacté quelqu’un à Pékin pour connaître l’emploi du temps de Jonathan, probablement en référence au PDG de BHR, Jonathan Li ».

« Je continue de penser qu’une réunion en début de semaine prochaine avec l’ambassadeur, si possible, serait la meilleure solution, en espérant que cela ne soit pas trop douloureux. »

Thornton Group, Biden et Archer avaient travaillé ensemble pour créer BHR Partners quelques mois auparavant. Le père de Hunter, le président Joe Biden, était le vice-président à l’époque. En février, Archer a été condamné à un an et un jour de prison pour avoir escroqué une tribu amérindienne.

Environ quatre mois plus tard, Bulger écrit à Hunter Biden pour souligner « la nécessité d’un investisseur chinois contractuel ». Une femme qu’il a identifiée comme étant Lindsay avait participé à leur « appel hebdomadaire BHR » un jour plus tôt. « Elle a été très claire avec tout le monde au téléphone : la signature d’un contrat d’investissement avec Gouxin, BOC ou PICC est la tâche numéro 1 « , écrit-il. Les acronymes BOC et PICC font probablement référence à la Banque de Chine et à la People’s Insurance Company of China.

Il a poursuivi en révélant des intérêts dans des investissements totalisant 10 milliards de yuans (environ 1,6 milliard de dollars à l’époque) de la part de Gouxin. « Nous devons garder les choses très simples au début afin de pouvoir exécuter un contrat le plus rapidement possible », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que Leonard partagerait bientôt ses « recherches de haut niveau » sur les « affaires énergétiques KAZ/Sino ».

Des courriels exhumés de l’ordinateur portable abandonné de Hunter ont montré que ce dernier s’est rendu à Pékin entre 2014 et 2015 pour tenter de négocier un accord pétrolier de 120 millions de dollars entre une société pétrolière d’État chinoise et le premier ministre du Kazakhstan de l’époque.

Le même mois, le beau-frère de Joe Biden, Jack Owens, a également contacté Hunter pour lui demander de l’aide afin d’obtenir une licence commerciale en Chine pour ses deux sociétés, MediGuide America et MediGuide Insurance Services International.

Les deux sociétés avaient entamé des discussions « sérieuses » avec une compagnie d’assurance basée en Chine, mais la société chinoise demandait une licence pour sceller l’accord, a-t-il écrit à Hunter.

« Les délais sont très serrés, et le fait que nous n’en ayons pas encore a causé un léger problème de crédibilité dans l’esprit de la société. Tout cela se traduit par la nécessité d’obtenir une licence d’exploitation, et de l’obtenir très rapidement », écrit Owens. « Bien que cela puisse sembler être une tâche banale, j’ai compris que des questions telles que la licence d’exploitation peuvent finir par prendre une quantité démesurée de temps….. temps que nous n’avons tout simplement pas. »

Hunter a rapidement envoyé le courriel à Bulger et Lin leur demandant d’aider à accélérer la licence. Bulger a répondu qu’il allait parler avec Lin pour trouver un plan.

« Michael et moi avons téléphoné à Jack ce matin et je pense que nous avons une solution pour son problème en Chine », écrit Bulger à Hunter trois jours plus tard, ajoutant que le duo fait des recherches sur les lois et réglementations chinoises mais que « notre WOFE Thornton sera probablement acceptable pour la société de Jack ».

WOFE est une abréviation pour les entreprises entièrement détenues par des étrangers.

En 2011, un associé de Hunter a transmis la nouvelle de la capture de Whitey Bulger à Hunter et Archer, avec un objet contenant la phrase « l’oncle de Jim », selon Fox News.

Les relevés bancaires publiés par Sens. Chuck Grassley (R-Iowa) et Ron Johnson (R-Wis) à la fin du mois dernier montrent de multiples paiements de la Chine à Hunter en 2017 et 2018, chacun s’élevant à des centaines de milliers de dollars.

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.