Réseaux sataniques en France: Deux témoignages sur le trauma organisé et l'omerta judiciaire - 1 Scandal
A ne pas manquer Paroles de témoins

Réseaux sataniques en France: Deux témoignages sur le trauma organisé et l’omerta judiciaire


Voici le témoignage courageux de deux survivantes de réseaux pédocriminels organisés, pratiquant la torture et le trauma. Elles reviennent sur les désordres de la personnalité organisés par les abus rituels subis depuis l’enfance, de manière à fractionner la personnalité et à contrôler la victime.

Dans cette vidéo, elles expliquent aussi pourquoi ces affaires ne sortent jamais dans la presse et encore moins au niveau de la justice: l’omerta est organisée, ces réseaux sont pyramidaux, protégés et ce sont les victimes qui sont traquées et attaquées, notamment par les autorités si elles s’avisent d’entamer une procédure ou de s’exprimer publiquement.

Deux témoignages rares, pour lesquels elles méritent un grand merci et qui j’espère donnera confiance à d’autres pour comprendre ce qu’elles ont vécu ou même pour dénoncer leurs agresseurs.

Parmi les questions qui se posent après avoir entendu ces témoignages, il y a celle de savoir comment protéger les survivants de ces systèmes qui tentent de s’en sortir? Ce n’est certainement pas par le biais de la justice, car comme le disent ces jeunes femmes, quand une victime de réseau parle, au mieux l’affaire est considérée comme un inceste limité au cercle familial.

Il n’y a jamais de clients, encore moins de maboules encapuchonnés qui violent et assassinent des enfants pour les manger ensuite par petits morceaux, surtout si ces gens sont connus pour être « respectables ».

La seule issue que je vois est de médiatiser ces affaires, du mois en partie, pour neutraliser les attaques possibles. Ces individus ne sont pas fous au point de s’exposer et de risquer qu’on balance tout sur eux et leurs copains.

Cela explique aussi, hélas, pourquoi certaines personnes dont je fais partie ne peuvent pas tout dire : il faut protéger les survivants et le prix est très souvent le silence sur des éléments précis. Mais les dossiers existent, au cas où. Et un jour il sortiront certainement.


Il faudrait pour cela que les gens soient prêts à entendre, à ne pas rejeter ces témoignages sous prétexte que « c’est impensable » ou un » fantasme collectif » comme le disait en 2004 « Me » Florence Rault la copine de Bensussan à la suite … de l’affaire Dutroux (sur laquelle je vais revenir très vite d’ailleurs étant donné que les éléments prouvant le réseau sont aujourd’hui pléthore et inattaquables et que des victimes ont parlé depuis).


Mais, le lobby pédocriminel (qui ne comprend probablement pas QUE des pédos « pratiquants » mais en tout cas des défenseurs des intérêts des pédos) commence à être identifié à force de sortir du bois et d’aboyer à la première accusation qui touche le système d’un peu trop près.

En se réunissant, il y aura certainement davantage de chances de se faire entendre du grand public, et de s’organiser pour se protéger.


En tout cas ceux qui ont subi ces traumas doivent savoir que nous sommes relativement nombreux aujourd’hui à les croire.

Source



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021