Politique

Président Poutine: « La guerre nucléaire approche, je ne bluffe pas »

Le président russe Vladimir Poutine a averti qu'une guerre nucléaire s'en vient définitivement, dans un discours effrayant de sept minutes à la nation.

« Dans son allocution télévisée nationale de sept minutes, Poutine a également averti l’Occident qu’il ne bluffe pas en utilisant tout ce qui est à sa disposition pour protéger la Russie – une référence apparente à son arsenal nucléaire. Il a déjà dit à l’Occident de ne pas soutenir la Russie contre le mur et a réprimandé les pays de l’OTAN pour avoir fourni des armes à l’Ukraine »,   rapporte AP .

Voici quelques-uns des  points saillants  de son discours :

« Le but de cet Occident est d’affaiblir, de diviser et finalement de détruire notre pays. Ils disent déjà directement qu’en 1991, ils ont pu diviser l’Union soviétique, et maintenant le moment est venu pour la Russie elle-même, qu’elle devrait se désintégrer en de nombreuses régions et régions mortellement hostiles »,  a déclaré Poutine .

« Et ils planifient de tels plans depuis longtemps. Ils ont encouragé des gangs de terroristes internationaux dans le Caucase, promu l’infrastructure offensive de l’OTAN près de nos frontières. Ils ont fait de la russophobie totale leur arme, y compris pendant des décennies, ils ont délibérément cultivé la haine de la Russie, principalement en Ukraine, pour laquelle ils préparaient le sort d’un pied anti-russe, et le peuple ukrainien lui-même a été transformé en chair à canon et poussé à la guerre avec notre pays, en la déchaînant, cette guerre, en 2014, en utilisant les forces armées contre la population civile, en organisant un génocide, un blocus, la terreur contre des personnes qui ont refusé de reconnaître le pouvoir qui a surgi en Ukraine à la suite d’un coup d’État », a-t-il ajouté. .

« Aujourd’hui, nos forces armées, comme je l’ai déjà dit, opèrent sur la ligne de contact, qui dépasse les mille kilomètres, elles affrontent non seulement des formations néo-nazies, mais en fait toute la machine militaire de l’Occident collectif. »

« Dans cette situation, je considère qu’il est nécessaire de prendre la décision suivante – elle est pleinement adaptée aux menaces auxquelles nous sommes confrontés – à savoir : protéger notre Patrie, sa souveraineté et son intégrité territoriale, assurer la sécurité de notre peuple et de notre peuple dans les territoires libérés. territoires, j’estime nécessaire de soutenir la proposition du ministère de la Défense et de l’état-major général sur la conduite de la mobilisation partielle dans la Fédération de Russie.

« Le chantage nucléaire a également été lancé. Nous parlons non seulement du bombardement de la centrale nucléaire de Zaporizhzhya, qui est encouragé par l’Occident, qui menace d’une catastrophe nucléaire, mais aussi des déclarations de certains représentants de haut rang des principaux États de l’OTAN sur la possibilité et l’admissibilité de utiliser des armes de destruction massive contre la Russie – des armes nucléaires ».

«A ceux qui se permettent de faire de telles déclarations sur la Russie, je voudrais rappeler que notre pays dispose également de divers moyens de destruction, et pour certaines composantes plus modernes que ceux des pays de l’OTAN. Et si l’intégrité territoriale de notre pays est menacée, nous utiliserons certainement tous les moyens à notre disposition pour protéger la Russie et notre peuple. Ce n’est pas du bluff. »

Discours du Président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, du 21 septembre 2022


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.