Pr Perronne: « Les mutants sont de moins en moins dangereux. Omicron c’est une grippette » - 1 Scandal
Biotechnologie & Santé Opinion

Pr Perronne: « Les mutants sont de moins en moins dangereux. Omicron c’est une grippette »


Pour les médias, je suis un charlatan. Pourtant tout ce que je dis est sourcé (60 pages de référence dans mon dernier livre, Décidément ils n’ont toujours rien compris). En face, on ne m’apporte jamais de preuves. On me traite de complotiste, c’est tout, ils n’ont en main aucune donnée scientifique. Le Pr Delfraissy a déclaré que le variant Omicron échappe au vaccin. C’est pour cela que c’est très important de faire une troisième dose de vaccin !

Quand Martin Hirsch me démet de ma chefferie de service (que j’avais dans les faits déjà transmise à mon successeur), c’est pour se faire mousser dans les médias. Il ne pouvait rien faire d’autre pour me nuire. J’ai toujours été honnête. Dans ces conditions, Didier Raoult ne veut plus exercer la médecine. Il est près de la retraite, ça ne va rien changer à sa vie. C’est un très grand scientifique.

Omicron n’est pas dangereux

Les mutants sont de moins en moins dangereux. Omicron, c’est une grippette. Il n’y a pas d’hospitalisation. De toute façon les chiffres seront gonflés : les morts d’une autre cause seront, comme pour les autres variants, comptés comme morts du covid si le test PCR est positif.

Il n’y a pas de vaccins contre le covid, mais des traitements

La « vaccination » n’empêche pas la contamination et les décès. Les produits ARNm sont des thérapies géniques et non des vaccins. Ils sont en phase expérimentale (phase 3). Pour avoir l’AMM (phase 4), il faudra attendre fin 2022.

Chez la femme enceinte, il faut attendre dix ans, même après l’AMM.

Le seul moyen d’éradiquer la pandémie, c’est d’isoler les malades et de les traiter. Il faut éviter les masques, surtout pour les enfants, et le confinement, l’isolement qui ont conduit des enfants au suicide. On devrait les laisser tranquilles car ils ne sont pas malades et ne transmettent pas. Il y a eu des morts chez les enfants au début pour des cas de comorbidité. A présent il n’y a aucun mort.

Le Média en 4-4-2.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021