Philippines: Le président menace les non-vaccinés de prison - 1 Scandal
Social & Finance

Philippines: Le président menace les non-vaccinés de prison


Alors qu’il est de notoriété publique que la vaccination augmente les cas d’infection, comme l’a judicieusement soulevé le professeur Raoult, certains chefs d’état pètent les plombs. Après Macron qui veut emmerder les non-vaccinés, c’est au tour de Rodrigo Duterte de déraper conformément au délire covidien qui frappe le monde aujourd’hui.

Via RT :

Alors que les infections à Covid aux Philippines atteignent un niveau record depuis trois mois, le président Rodrigo Duterte a adopté une approche ferme à l’égard des non-vaccinés, menaçant d’arrêter ces « personnes récalcitrantes » si elles violent un ordre de confinement.

Dans une allocution télévisée à la nation jeudi, Duterte a déclaré qu’étant « responsable de la sécurité et du bien-être de chaque Philippin », il a été contraint d’adopter une approche ferme à l’égard des personnes qui ne se sont toujours pas fait vacciner.

La position ferme de M. Duterte reflète l’inquiétude des Philippines face à l’augmentation du nombre de cas de covid, dont les professionnels de la santé craignent qu’elle ne submerge le système de santé du pays, avec le risque d’une augmentation des décès.

Jeudi, les cas quotidiens de covid aux Philippines ont atteint leur plus haut niveau depuis septembre, avec 17 220 nouvelles infections enregistrées, selon le ministère de la santé.


Ce nombre de cas quotidiens est plus de trois fois supérieur à celui enregistré en début de semaine, le pays ayant connu le deuxième plus grand nombre d’infections au Covid de tous les États d’Asie du Sud-Est. Les responsables ont déclaré que la plupart des nouveaux cas étaient dus à la propagation du variant omicron.



M. Duterte a déjà exprimé sa colère à l’égard des antivax, avertissant l’année dernière que si les gens refusaient de se faire vacciner, ils risquaient une peine de prison ou une prise forcée d’Ivermectine, un médicament anti-parasite qui est notamment utilisé pour traiter les animaux.

« S’il refuse, s’il sort de chez lui et fait le tour de la communauté, il peut être maîtrisé. S’il refuse, le capitaine est désormais habilité à arrêter les récalcitrants », a déclaré M. Duterte, faisant référence à ceux qui ne se font pas vacciner.

La moitié de la population n’est pas vaccinée.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021