Bienvenue dans l'ère des zombies - 1 Scandal
Social & Finance

Bienvenue dans l’ère des zombies


Facebook se positionne à l’avant-garde de la censure contre les détracteurs des vaccins anti-COVID-19. Les géants du Net ont finalisé une nouvelle politique visant à réprimer sans aucun ménagement toute voix discordante ou sceptique au sujet de la vaccination anti-COVID-19. Cela veut dire qu’aucun débat à ce sujet ne sera toléré sur Facebook, Instagram et Twitter.

Cet aspect est fort intéressant et révélateur.

Nous, simples mortels relevant des 200 enclos que l’on désigne sous le terme moderne d’États-nation de la planète terre, sommes désormais interdits de réflexion et ne devons que suivre ce que nous imposent les géants de l’Internet. C’est un totalitarisme à peine déguisé où la police de pensée est pour l’instant représentée par Facebook et consorts.

Sans surprise aucune, la Grande-Bretagne est le premier pays ayant approuvé un vaccin anti-COVID-19 élaboré par Pfizer/BioNtech. Une mesure jugée un peu hâtive et basée sur des critères peu rigoureux selon le docteur Anthony Fauci, le plus grand expert US en maladies infectieuses.

Nous vivons des temps troublés. C’est en ce moment précis que la Chine annonce un vaccin contre le VIH (SIDA) évoquant une concomitance troublante avec le nouveau Coronavirus.


Autre mystère, les pays occidentaux ignorent superbement les vaccins anti-COVID-19 peu chers mis au point par la Russie et la Chine, un signe que toute cette affaire est par dessus tout une affaire d’hégémonie et d’argent dont les cobayes sont le cheptel humain accroc aux écrans des téléphones mobiles.

Le film britannique « 28 Days Later » n’est peut-être pas une œuvre de fiction à 100% et une apparition de véritables zombies n’est plus du domaine de l’imaginaire.

Résumé : Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d’une rage incontrôlable, bondissent sur leurs “sauveurs” et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s’est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n’est plus qu’une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux “Contaminés” assoiffés de violence. C’est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d’un profond coma…

La zombification commence par un profond coma…

Ce matin je posais une question :


Le président chinois Xi Jinping s’adresse aux Nations Unies en mettant en avant : L’équité et la justice internationales, ainsi que la conscience et le sens moral de l’humanité… M. Xi a déclaré que son pays avait toujours défendu “la justice et la morale internationales…Mais il n’a pas précisé son opinion et la politique de son pays sur la justice, la morale, la conscience, le sens moral et l’équité nationales… Il faut dire qu’il aurait eu du mal à prétendre que la politique de la Chine communiste multipliait toutes ces vertus…

Ce qui est ahurissant dans le monde dans lequel nous vivons, c’est la facilité avec laquelle des figures politiques qui dirigent des millions de gens racontent n’importe quoi à longueur de journée, sans que personne ne le remarque…! Entre les médias zombies et les citoyens amorphes, on se demande si la planète n’est pas en train de subir un gazage soporifique émanant d’extraterrestres plaisantins…!


Rassurez-moi, vous aviez remarqué qu’ils racontent n’importe quoi ?

Car j’ai oublié de préciser :

N’importe quoi au sujet de : la pandémie bidon, le confinement abusif, les tests PCR biaisés, le port du masque inutile, les restrictions et distanciations sociales abusives, la tentative d’instaurer la délation comme norme citoyenne, les lois dictatoriales promulguées sans fondement, la mise en place d’une stratégie du choc visant à provoquer un syndrome de Stockholm parmi les citoyens otages, et pour couronner le tout : la désignation d’un bouc émissaire appelé “conspirationniste” ou “complotiste”, pour focaliser la frustration ambiante.. !

Il semble évident que la zombification passe dans un premier temps par le port pleinement consenti de la “muselière”, ensuite vient l’état de coma profond où l’individu privé de discernement se soumet et entre dans le processus du syndrome de Stockholm, pour enfin atteindre l’état privilégié de chien de garde de l’enfer qu’on lui a si généreusement promis…

Génial le Nouveau Monde !


Personnellement adapté d’une info lu sur Strategika51


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021