On demande aux clubs de séparer les footballeurs en fonction du statut vaccinal - 1 Scandal
Social & Finance

On demande aux clubs de séparer les footballeurs en fonction du statut vaccinal


La Ligue anglaise de football a conseillé aux clubs de séparer leurs joueurs en fonction de leur statut vaccinal Covid ou s’ils ont déjà été infectés, selon des rapports.

L’EFL se compose de 72 clubs à travers les compétitions du championnat d’Angleterre, de la Ligue 1 et de la Ligue 2.

Selon The Telegraph, il leur a été conseillé de diviser les étoiles en groupes tels que non vaccinés, à double piqûre, boostés et précédemment infectés lors de leurs déplacements vers et depuis des appareils afin de réduire une éventuelle transmission du coronavirus.

Cette décision intervient alors que le gouvernement britannique déploie le plan B pour lutter contre la variante Omicron cette semaine, qui comprend la réintroduction de l’utilisation de masques faciaux à l’intérieur et la nécessité de porter un passeport vaccinal ou de fournir un résultat de test négatif pour entrer dans les stades de football et autres lieux avec de grandes foules.

Le Premier ministre Boris Johnson a réintroduit le travail à domicile dans la mesure du possible, mais a encouragé les gens à assister aux fêtes de Noël au bureau, une décision controversée alors que Downing Street lutte contre les accusations selon lesquelles il aurait organisé des fêtes pendant le verrouillage l’année dernière.


Pendant ce temps, la Premier League anglaise a contacté ses 20 clubs pour réinstaller le protocole d’urgence Covid avec à la fois le niveau supérieur et l’EFL déconseillant les fêtes de fin d’année.

Le rapport du Telegraph affirme en outre que l’EFL a demandé aux équipes de séparer leurs gardiens de but à l’entraînement pour réduire les chances de « contact rapproché » .

Surtout, les orientations visent à garantir qu’il n’y ait pas de perturbations dans le calendrier chargé à Noël et au Nouvel An, les nouvelles mesures devant durer jusqu’à la fin du mois prochain.

En plus de maintenir une distance sociale et de ne pas s’asseoir pour les repas avec toute leur équipe, les joueurs de l’EFL ont reçu l’ordre de garder à l’esprit le contact avec d’autres « en dehors de leur bulle » .



Un rapport distinct de The Sun allègue que les patrons de la Premier League craignent que les stars non vaccinées ne soient complètement interdites de jouer.

En octobre, il a été annoncé que 81% des joueurs de la ligue avaient reçu au moins un vaccin et 68% avaient été doublement vaccinés.

Alors que ces chiffres auraient augmenté au cours des six dernières semaines, les clubs ont apparemment noté comment la NBA avait précédemment demandé un mandat de vaccin avec des rebelles comme Kyrie Irving mis à l’écart pour son refus de se faire vacciner au milieu des lois strictes de New York Covid.

Dans la Bundesliga allemande, où les joueurs non vaccinés dont le test est positif doivent s’isoler, de grands noms tels que Joshua Kimmich ont également été mis hors de combat et payés à quai.


Pour les clubs déjà préparés à la colère des fans de ceux qui ne peuvent pas assister aux matchs sans preuve de leur statut de double coup, le fait de ne pas pouvoir potentiellement aligner certaines de leurs stars serait un stress supplémentaire.

RT


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021