A ne pas manquerInformation

Musk pourrait posséder Twitter dès la semaine prochaine – et un grand changement se prépare

Les dernières nouvelles concernant la prise de contrôle de Twitter sont, comme toujours, pleines de drama et de confusion.

Elon Musk devrait prendre les clés de Twitter d’ici la fin de la semaine prochaine, après une série de batailles juridiques, de prises de bec en ligne et de négociations complexes. Quel que soit le propriétaire de la plateforme, le géant des médias sociaux semble prêt à procéder à des coupes sombres dans ses effectifs.

C’est ce qui ressort d’un nouveau rapport du Washington Post, qui a enquêté sur le rachat de Twitter au moyen d’un certain nombre d’entretiens et de documents obtenus. M. Musk aurait déclaré à des investisseurs potentiels que son rachat de l’entreprise impliquerait le licenciement de près de 75 % des 7 500 employés de Twitter.

En réponse à cette information, le principal avocat de Twitter, Sean Edgett, a envoyé un courriel aux employés jeudi pour leur dire que l’entreprise n’avait pas prévu de licenciements, rapporte Reuters.

Musk et Twitter souhaitent tous deux conclure l’accord d’ici le 28 octobre, à l’issue d’une période de négociation controversée qui s’est étalée sur plusieurs mois.

Selon le Post, l’accord devrait se concrétiser, mais même si ce n’est pas le cas, l’entreprise pourrait se diriger vers des coupes budgétaires en raison d’un ralentissement économique plus large dans le secteur des technologies et au-delà.

Musk, pour sa part, a récemment déclaré qu’il était optimiste quant au rachat. Tout en admettant que lui et ses investisseurs ont largement surpayé la plateforme, il pense qu’elle a le potentiel à long terme de dépasser largement sa valeur actuelle. On ne sait pas comment cela sera réalisé avec une fraction seulement des effectifs, mais il est clair que Twitter pourrait connaître d’énormes changements dans les années à venir.

Le fondateur de SpaceX a laissé entendre qu’il achetait la plateforme de médias sociaux dans le cadre d’un plan plus vaste visant à créer « X, l’application universelle ». Bien que très peu de détails de ce plan n’aient pas été discutés publiquement, il a été spéculé que X pourrait s’inspirer des « super-apps » chinoises telles que WeChat, qui intègrent la messagerie instantanée, les médias sociaux et les paiements mobiles sous une seule plateforme centralisée.

D’autres ne sont pas aussi enthousiastes. Le mois dernier, il a été rapporté que le drame de l’accord Musk a généré une baisse de moral dans les rangs de Twitter, encourageant des flopées d’employés à quitter leur emploi.

Le gouvernement américain est également sceptique quant à l’idée d’un Twitter détenu par Musk. Bloomberg rapporte que le gouvernement fédéral a cherché des moyens d’examiner cette dernière entreprise du milliardaire, citant sa position sur le conflit russo-ukrainien et la présence potentielle d’investisseurs étrangers dans le consortium.

Le drama, comme toujours, continue.

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.