A ne pas manquerPolitique

Macron dit adieu à la politique migratoire de l’UE et met en garde les immigrés islamistes

La France est dans le chaos et le taux de criminalité du pays est en hausse. Par conséquent, Macron est revenu avec une vengeance pour donner du fil à retordre aux migrants illégaux

Le meurtre d’une fillette de 12 ans dont le corps a été découvert dans une malle en plastique le 20 octobre a laissé la France « profondément ébranlée » et mis le gouvernement français sur la défensive.

Selon des informations , deux migrants qui ont reçu l’ordre de quitter la France en août 2022 ont été impliqués dans ledit crime. Ce week-end a vu l’ouverture d’une enquête officielle pour « viol perpétré avec actes de cruauté et de brutalité » ainsi que « recel de cadavre ».

Et ce n’est qu’un de ces cas, les crimes violents et les agressions sexuelles ont augmenté de 30 % en France cette année.

Bien qu’il y ait certaines banlieues où les choses vont encore bien, les rapports sur la hausse de la criminalité suscitent la peur parmi les citoyens français. Le peuple français exprime son mécontentement envers les migrants et Macron comprend très précisément cet état d’esprit. Le président français s’est désormais engagé à changer de stratégie contre les migrants.

Les bons moments sont passés

Selon un reportage de rfi , la France introduira l’année prochaine une législation sévère sur l’immigration, facilitant l’expulsion des criminels étrangers.

Ce projet de loi sur l’asile et l’immigration introduirait une série de mesures qui rationaliseraient les expulsions de ceux qui ont reçu l’ordre de quitter la France. Parallèlement à cela, le gouvernement cessera également d’autoriser l’accès aux prestations sociales aux migrants sur le point d’être expulsés.

Paris supprimera également les restrictions qui empêchent les immigrés de longue durée d’être expulsés et obligera les autorités locales à mener à bien les procédures d’expulsion. 

Chaque année, la France émet 120 000 arrêtés d’éloignement, appelés OQTF, mais n’en expulse que 10 % en raison des juridictions existantes. La plupart des ordonnances d’éloignement sont suspendues car le migrant conteste l’ordonnance devant le pouvoir judiciaire.

C’est l’une des raisons pour lesquelles le taux de criminalité ne cesse d’augmenter parallèlement à l’afflux de migrants. Il s’agit d’une conséquence directe de la politique de « portes ouvertes » de l’Union européenne pour l’accueil des réfugiés qui remonte à 2015.

Mise en demeure des islamistes

En 2015, après la crise syrienne , des millions de migrants sont entrés dans l’Union européenne et en France. Cette année-là, le taux de criminalité en France avait atteint un niveau record. Alors que la guerre en Ukraine n’était nulle part en vue en 2021, il a été signalé que 15 % des criminels reconnus coupables étaient des immigrants, la majorité étant des islamistes, qui représentent 7,5 % de la population.

Sans parler de l’ affaire inhumaine du meurtre de Charlie Hebdo en 2020 , dans laquelle les mêmes criminels ont assassiné un enseignant pour avoir partagé une caricature de Charlie Hebdo qui offensait les croyances religieuses de certaines personnes.

Macron avait longtemps insisté pour durcir sa politique d’immigration, alors que les camps de migrants devenaient un spectacle familier dans les rues de Paris sous sa direction. Mais, la guerre en Ukraine a fait que Macron a rencontré un problème dans ses plans.

En 2019, il avait promis d’exécuter 100% de toutes les ordonnances d’expulsion, et maintenant il est de retour sur cette voie.

Le projet de loi devrait être présenté au début de 2023, soit dans six mois à peine. Macron propose un plan pour arrêter le « francocide » émergent.

Ansh Pandey


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.