Politique

L’UE « reconnaît » officiellement l’annexion par la Russie des territoires ukrainiens

Les cris de désespoir du bouffon Zelensky n'ont pas été entendus !

Zelensky panique après que la Russie a officiellement annexé les territoires occupés. Et pour remuer du sel dans les plaies, l’Union européenne elle-même a officiellement reconnu l’annexion de la Russie aux territoires ukrainiens.

La semaine dernière, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que les quatre zones occupées de l’Ukraine, Lougansk, Donetsk, Zaporijia et Kherson seraient absorbées par la Russie. Ses habitants deviendraient des citoyens russes « pour toujours » à la suite des référendums organisés là-bas par des fonctionnaires nommés par la Russie.

Lors du processus de vote, 98,4% des électeurs de Louhansk, selon les autorités locales, ont décidé de rejoindre la Russie. Selon un responsable de Zaporizhzhya, le nombre est de 93,1 %. Le chef du comité de vote à Kherson a prédit que le vote là-bas serait d’environ 87%. Denis Pushilin, le chef de la soi-disant République populaire de Donetsk, a déclaré que 99,2% des habitants de la région avaient voté en faveur de l’adhésion à la Russie.

Reconnaissance officielle de l’UE

Au total, 94 % des électeurs ont voté en moyenne en faveur de l’adhésion à la Russie. Vous voyez, la plupart de ces zones abritent une population ethnique russe qui aurait fait l’objet de discrimination et de ségrégation par les autorités ukrainiennes.

C’est l’annexion de près d’un cinquième de l’Ukraine. Après la Russie, c’est désormais l’Union européenne qui a officiellement reconnu l’annexion russe. La nouvelle série de sanctions contre la Russie pour l’annexion des régions ukrainiennes de Donetsk, Lougansk, Zaporizhzhia et Kherson a été imposée jeudi par l’Union européenne (UE).

L’UE a d’abord déclaré qu’elle ne reconnaissait pas les résultats des référendums, mais elle a maintenant choisi de sanctionner les quatre régions qui, selon elle, font toujours partie de l’Ukraine, tout en admettant qu’en fait, elles croient qu’elles font partie de la Russie.

Selon le communiqué de l’UE, des mesures restrictives ont été prises à l’encontre de 30 personnes et 7 entreprises supplémentaires. Certaines des personnes qui ont été nommées aujourd’hui ont participé à la planification de l’annexion de parties des provinces ukrainiennes de Donetsk, Kherson, Louhansk et Zaporizhzhia ainsi qu’aux « référendums » qui s’y sont tenus.

Ceux qui ont été identifiés voient leurs avoirs gelés et ni les citoyens de l’UE ni les entreprises ne sont autorisés à leur fournir un financement.

Le président ukrainien Zelensky a déclaré que des propagandistes de Moscou avaient organisé un « pseudo-référendum » dans la région riche en minéraux du Donbass, qui englobe Donetsk et Louhansk et sur laquelle la Russie revendique actuellement son autorité.

Il a déclaré : « La Russie a mis en scène une farce dans le Donbass. Une farce absolue, qu’elle a voulu présenter comme un prétendu référendum.

La mauvaise approche de l’UE

Semblable à la Crimée en 2014, les régions annexées en question finiront par faire partie d’une Russie unifiée. Une mesure reconnaissant la Crimée comme faisant partie de la Russie a été approuvée par le Parlement mais a été signée par Poutine en 2014, deux jours après le « référendum » organisé par Moscou.

Il semble que Moscou présenterait rapidement la législation et s’efforcerait de renforcer les défenses locales avant l’hiver imminent.

Grâce à cette décision, l’Union européenne a effectivement isolé des personnes qui étaient « soi-disant » pro-Union européenne.

Le nombre pourrait être maigre de 5% à 10%, mais chaque vie devrait compter. Ainsi, nous pouvons dire que l’Union européenne a effectivement renforcé une fois pour toutes la mainmise de la Russie sur les régions occupées.

Vidéo ci-dessus : Le grand pillage gazier de l’Europe


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.