L’hypothèse de la fuite du Sars-cov-2 depuis le laboratoire P4 de Wuhan est désormais réhabilitée - 1 Scandal
A ne pas manquer Information

L’hypothèse de la fuite du Sars-cov-2 depuis le laboratoire P4 de Wuhan est désormais réhabilitée


Qualifiée depuis un an de « complotiste », l’hypothèse d’une origine du virus liée au laboratoire de virologie chinois est désormais qualifiée d’acceptable. Un virage à 180 degrés qui pose question sur l’indépendance des médias.

Il y a quelques mois encore, plusieurs médias français qualifiaient l’information d’erronée, voire de fake news.

Nexus s’était même fait censurer en avril dernier une interview de la généticienne Alexandra Henrion-Caude sur YouTube qui soulevait la question de l’origine du virus. Le débat est pourtant aujourd’hui relancé, alors qu’officiellement les enquêteurs réhabilitent l’hypothèse d’une fuite du coronavirus d’un laboratoire P4 situé à Wuhan.

Dix-huit scientifiques ont publié il y a quelques jours dans la prestigieuse revue Science une lettre rappelant que cette hypothèse « reste viable ». Ils appellent à « une enquête transparente, objective et soumise à supervision internationale » sur ce scénario également réhabilité par la revue du Massachusset Institute of technologie.

L’hypothèse d’une manipulation humaine déjà évoquée sur notre média

À Nexus, nous avions publié une interview de la généticienne Alexandra Henrion-Caude le 3 novembre 2020. Dans cet entretien, nous abordions l’hypothèse d’une manipulation humaine du virus suite à la découverte d’un brevet lié à un fameux « gain de fonction ».


Qualifiant le contenu de « non approprié » et ne respectant pas les informations de l’OMS, YouTube a récemment supprimé cette interview qui avait déjà été visionnée plus de 423 000 fois, malgré le fait que nous ayons fait appel.

Voici le message que nous pouvions lire pour justifier cette suppression :

« YouTube interdit les contenus qui contredisent le consensus des experts d’autorités sanitaires locales ou de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au sujet du vaccin contre la COVID-19 ». Or, cet vidéo n’abordait pas la question des vaccins, et l’OMS avait déjà officiellement remis en cause l’origine du virus dès le 30 mars 2021 dans un article intitulé « L’OMS demande des études et des données supplémentaires sur l’origine du virus SARS-CoV-2 et rappelle que toutes les hypothèses restent ouvertes ».

Nous avions également cité un article très sérieux du journal du CNRS intitulé « La question de l’origine du SARS-CoV-2 se pose sérieusement » :


Notre demande d’appel auprès de Youtube du 11 avril reprenant ces informations dont celles de l’OMS elle-même, n’a pas été suffisant. La vidéo reste à ce jour toujours supprimée…


La vidéo est malgré tout encore visible sur Facebook. Cliquez sur l’image ci-dessous :


NEXUS


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021