Opinion

L’ex-président de la FIFA demande l’interdiction de la Coupe du monde en Iran

Sepp Blatter pense que l'Iran devrait être expulsé du Qatar 2022

L’Iran « devrait être exclu de la Coupe du monde », selon l’ancien président de la FIFA, Sepp Blatter.

Blatter était en charge de l’instance dirigeante mondiale du football lorsque le Qatar a obtenu les droits d’accueil en 2010. Cette semaine, il a fait la une des journaux pour avoir déclaré que cela n’aurait jamais dû arriver.

Dans ses dernières remarques à Blick, Blatter a déclaré que l’Iran devrait être expulsé de la Coupe du monde en raison des manifestations généralisées qui ont englouti le pays et qui ont été déclenchées par la mort d’une jeune femme en garde à vue pour avoir prétendument enfreint les règles du code vestimentaire. .

Blatter a affirmé que s’il était toujours président de la FIFA, des mesures seraient prises. Sous la surveillance de son successeur, Gianni Infantino, cependant, il ne s’attend à rien.

« Il a du mal à créer un fonds avec les Qataris, pour tous les travailleurs qui ont eu des accidents lors de la construction des infrastructures.

« Je pense que quelqu’un de la FIFA qui a du courage devrait le faire. Mais Infantino n’a même pas le courage de donner une réponse aux journalistes », a déclaré Blatter.

Blick a rapporté que Blatter trouvait incompréhensible qu’Infantino n’ait pas pris de position claire en ce qui concerne l’Iran, qui a même vu sa présence contestée au tournoi par certains Iraniens.


Le groupe de défense des droits des femmes Open Stadiums a partagé une lettre ouverte sur Twitter le mois dernier et a demandé pourquoi leur pays était autorisé à participer à Qatar 2022 alors que « les femmes iraniennes restent exclues de notre » beau jeu «  ».

Les Iraniennes ont récemment été autorisées à assister à un match de football national pour la première fois depuis 1979, après que la FIFA aurait envoyé une lettre aux autorités locales demandant qu’elles soient autorisées à profiter de plus de matchs en personne.

À l’avenir, cependant, Open Stadiums n’est pas convaincu que les terrains de football resteront ouverts aux femmes iraniennes, car ils ne font confiance « ni aux autorités de la République islamique ni à la Fédération iranienne de football que le stade Azadi leur restera ouvert après la Coupe du monde de football 2022. se termine le 18 décembre.

L’équipe masculine iranienne entame sa campagne du groupe B de la Coupe du monde contre l’Angleterre, demi-finaliste de Russie 2018, le 21 novembre, et a également été tirée au sort contre le Pays de Galles et les États-Unis.


Ailleurs, l’Ukraine, qui n’a pas réussi à se qualifier après avoir perdu une finale éliminatoire contre les Gallois à Cardiff, a fait campagne pour prendre la place de l’Iran lors du tournoi , qui débute le 20 novembre.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com © elishean/2009-2022

Articles connexes