Les placebos pourraient porter une technologie d'identification détectée par Bluetooth - 1 Scandal
A ne pas manquer Biotechnologie & Santé

Les placebos pourraient porter une technologie d’identification détectée par Bluetooth


Alors que la recherche sur le phénomène des adresses MAC détectées chez les individus inoculés est en cours, La Quinta Columna partage certaines des hypothèses qui ont été avancées.

Bien qu’il existe des placebos sans oxyde de graphène, il existe apparemment des placebos qui contiennent une technologie qui permet aux personnes inoculées d’acquérir un code unique détectable par Bluetooth.

Ricardo Delgado : Nous avons déjà répondu à cette question.

De Benalmádena, Costa Málaga : « Ma question est : les vaccinés émettent-ils des ondes Bluetooth oui ou non? Est-ce prouvé?

Pas tout le monde.


Si la question ou la façon de poser ça… Si vous voulez des preuves scientifiques du pourquoi… Eh bien, nous étudions toutes les hypothèses, comme les points quantiques de graphène après exfoliation d’oxyde de graphène dans le corps par biodégradation et par teslaphorèse.

Mais le prouver signifie le corroborer. Une chose est la preuve scientifique et une autre chose est la corroboration d’un point de vue statistique, par exemple.

Vous pouvez faire la corroboration vous-même, indraedith. C’est-à-dire téléchargez l’application Bluetooth Scanner et vérifiez-la, précisément, auprès de vos proches.

Vous savez que le Dr Luis de Benito a fait une étude très importante à cet égard . Et il l’a prouvé.


Et à La Quinta Columna, nous avons mené une enquête interne (lorsque nous étions plongés dans toute l’étude du graphène). Et nous avons envisagé, stratégiquement, de ne pas trop parler d’adresses MAC. Ce qui semble inconcevable, mais malheureusement, est vrai.


Dr Sevillano : Oui. Et s’ils l’émettent tous ou pas…, je ne sais pas.

Il semble qu’il existe des placebos. Ce que nous ne savons pas, c’est si les placebos portent également la technologie d’identification. Même si c’est un placebo et que vous ne portez pas de graphène. Mais il semble qu’il existe des placebos concernant le graphène. Tout le monde ne le porte pas. C’est très probable. Ce que nous ne savons pas, c’est combien de personnes portent un placebo.

Qu’il y ait des individus identifiés ou non, il y a un placebo, d’après ce que nous semblons voir depuis que nous avons commencé à enquêter là-dessus.

Ce n’est peut-être pas beaucoup de gens, mais certaines personnes n’ont rien eu de dangereux, autre que l’identification.


Orwell City


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021