Les nouvelles prisons COVID - 1 Scandal
Politique

Les nouvelles prisons COVID


Après la Nouvelle Zélande où l’on fait disparaitre des citoyens dans des installations COVID, on apprend qu’au Québec aussi la santé publique fait interner des citoyens dans des installations secrètes.

La Nouvelle-Zélande a annoncé, le reconfinement d’Auckland, la plus grande ville du pays, après la détection de quatre cas de contamination au Covid-19, les premiers depuis 102 jours.

“Après 102 jours, nous avons nos premiers cas de Covid-19 enregistrés en dehors des installations destinées au placement à l’isolement ou en quarantaine gérée (…), alors que nous avons tous travaillé incroyablement dur pour empêcher ce scénario”, a déclaré la cheffe du gouvernement.

Vingt-deux décès en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande, a enregistré 22 décès sur une population de cinq millions d’habitants.

C’est la raison pour laquelle des mesures drastiques viennent d’être prises pour confiner les quatre millions neuf cent soixante dix huit mille personnes non contaminées….


C’est compréhensible ! N’est-ce pas ?

Tous les téléphones portables en Nouvelle-Zélande ont reçu un message d’alerte, avertissant : “si vous êtes à Auckland, RESTEZ CHEZ VOUS (…) et SAUVEZ DES VIES”. Jacinda Ardern a assuré comprendre la déception de ses compatriotes qui croyaient le virus éradiqué après les sept semaines de confinement strict dans son pays en mars-avril…

L’annonce de la Première ministre a déclenché des achats de panique dans les supermarchés et la Première ministre s’est attachée à rassurer les consommateurs, leur disant : “ce n’est pas la peine, il y a tout ce qu’il faut”.

Le confinement jusqu’à l’absurde

Durant les deux mois de confinement, les Françaises et les Français n’ont plus pu sortir librement dans la nature. Et la menace de cette interdiction n’est pas encore dissipée.


Cette politique a nécessité des moyens policiers démesurés, avec drones et hélicoptères, maltraitant les humains, qui ont un besoin vital d’accéder aux espaces naturels.


La situation se poursuit aujourd’hui. Avec le déconfinement, le littoral reste sous haute surveillance. Les bivouacs en montagne restent interdits en Savoie et en Haute-Savoie. Les parcs urbains et périurbains sont inaccessibles dans les départements classés rouge.

Et partout en France, les préfets ont serré la vis, dans une sorte de surenchère. Au total, plus d’une vingtaine de départements ont interdit explicitement l’accès aux espaces naturels.

La Banque mondiale et le FMI offrent des pots-de-vin et des conditions aux gouvernements pour imposer un verrouillage extrême.

D’énormes prêts étrangers sont accordés à des nations souveraines par la Banque mondiale, le FMI, etc. Un cas récent en Biélorussie a révélé les conditions posées par ces agences pour l’octroi de prêts pour le COVID-19.

Le président de la République de Biélorussie, Alexandre Loukachenko, a fourni des informations solides sur le fonctionnement de l’action contre le coronavirus. Il a déclaré lors d’une conférence de presse avoir reçu une offre monétaire importante de 92 millions de dollars de la part de l’Organisation mondiale de la santé pour prendre des mesures d’urgence, de verrouillage ou de « distanciation sociale » dans son pays. Il était censé fermer tout le pays.

Lorsque Loukachenko n’a pas accepté ce montant, il a reçu une autre offre, cette fois pour plus de 900 millions de dollars du Fonds monétaire international, avec la même demande : tout fermer.


« Elle est prête à nous financer dix fois plus qu’ils ne nous ont offert initialement en guise d’éloge pour notre lutte efficace contre ce virus. La Banque mondiale a même demandé au ministère de la Santé de partager l’expérience. Pendant ce temps, le FMI continue de nous demander des mesures de quarantaine, l’isolement, un couvre-feu. Ça n’a pas de sens. Nous ne danserons sur l’air de personne. » a dit le Président.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021