Les machines à voter du comté de Pennsylvanie décertifiées après un audit - Scandal
Politique

Les machines à voter du comté de Pennsylvanie décertifiées après un audit


Les autorités de Pennsylvanie ont décertifié les machines à voter du comté de Fulton après qu’elles aient été soumises à un audit suite à l’élection présidentielle de 2020.

Dans une lettre adressée au conseil électoral du comté de Fulton, la secrétaire d’État par intérim Veronica Degraffenreid a déclaré que les machines à voter Dominion seraient décertifiées après avoir été auditées par la société de logiciels Wake TSI.

Cette société a été engagée suite à une demande du sénateur républicain Doug Mastriano et des responsables électoraux du comté de Fulton, rapporte The Hill. Les responsables du comté ont permis à Wake TSI d’accéder à certains composants de leur système électoral, notamment leur “base de données électorale, les fichiers de résultats et les journaux du système Windows”.

Le comté a également permis à la société d’utiliser un “outil d’imagerie système pour prendre des images complètes du disque dur de ces ordinateurs” et “des images complètes de deux clés USB” utilisées pour transférer les résultats des élections.

Degraffenreid affirme que l’audit mené par les républicains n’était “ni transparent ni bipartisan”.
“Je n’ai pas d’autre choix que de décertifier l’utilisation du système de vote Dominion Democracy Suite 5.5A loué par le comté de Fulton, utilisé pour la dernière fois lors des élections de novembre 2020.”

L’audit a été ordonné par le sénateur républicain de Pennsylvanie Doug Mastriano, qui a annoncé il y a quelques semaines qu’il allait lancer une “enquête légale sur l’élection générale de 2020 et la primaire de 2021.”


Dans son annonce, Mastriano a détaillé sa décision et pourquoi elle est si importante :


“Une enquête médico-légale sur nos résultats et processus électoraux pour l’élection générale de 2020 et la primaire de 2021 contribuera grandement à rétablir la confiance dans notre système. Voter est le droit fondamental de tous les citoyens. Nous devrions continuellement chercher des moyens d’améliorer le processus de vote afin de garantir que chaque voix soit entendue.

“Aujourd’hui, en tant que président du comité des opérations intergouvernementales, j’ai envoyé des lettres à plusieurs comtés pour leur demander les informations et le matériel nécessaires pour mener une enquête judiciaire sur l’élection générale de 2020 et la primaire de 2021.

“Nous avons demandé à ces comtés de répondre avant le 31 juillet avec un plan pour se conformer. Les comtés représentent différentes régions géographiques de la Pennsylvanie et des compositions politiques différentes. Certains sont républicains tandis que d’autres sont démocrates, ce qui signifie que l’enquête sera équilibrée.”

Mastriano a également expliqué en détail comment, selon lui, de hauts fonctionnaires de Pennsylvanie ont pu contourner les règles ou faire des choses contraires à l’éthique lors de l’élection :


“De plus, dans les semaines précédant l’élection, le Département d’État a modifié à plusieurs reprises la manière dont l’élection de Pennsylvanie était menée. Les personnes qui votaient en personne étaient tenues de respecter des normes plus strictes que celles qui envoyaient leur bulletin par la poste. Les signatures requises pour les bulletins de vote postaux ont été vidées de leur sens, la Cour suprême de Pennsylvanie ayant décidé que les bulletins ne pouvaient être rejetés sur la base d’une analyse de la signature de l’électeur.

“Le 17 septembre, la Cour suprême de Pennsylvanie a décidé que les comtés devaient compter les bulletins reçus jusqu’à trois jours après le jour du scrutin. Une semaine avant l’élection, le Département d’État a déclaré à la Cour suprême que les bulletins reçus après 20 heures le 3 novembre seraient séparés. Mais le département a changé les règles deux jours avant l’élection et a demandé aux comtés de vérifier ces bulletins dès leur réception.

“La Cour suprême des États-Unis a dû intervenir et ordonner aux comtés de séparer les bulletins.”
“Il serait défiant toute logique de supposer qu’une élection avec les types de changements drastiques que nous avons vus en 2020 a été gérée parfaitement, avec zéro erreur ou fraude”.

“Une enquête médico-légale complète est absolument nécessaire pour notre Commonwealth au nom de la transparence et de la responsabilité. Il n’y a rien à craindre s’il n’y a rien à cacher. Ceux qui ont des inquiétudes quant à l’intégrité des élections de 2020 et 2021 verront ces inquiétudes examinées et, espérons-le, résolues. Ceux qui pensent qu’il n’y a eu aucune fraude électorale, aucune irrégularité et que les élections se sont déroulées parfaitement auront la possibilité d’être justifiés.”

Martin Walsh
Conservative Brief


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021