Les Fidji: pas de vaccin pas de boulot - Scandal
Opinion

Les Fidji: pas de vaccin pas de boulot


Le premier ministre, ancien militaire (ayant participé à plusieurs coups d’état…) met son chapeau de clown covidément.

Soit les Fidji, un archipel de 300 îles dans le Pacifique Sud, et une population totale de 890 000 personnes.

La situation couillonavirale était simplissime : en 2020… rien.

Et puis avril 2021, la vaccination commence, et hop, comme partout ailleurs, les cas apparaissent comme par enchantement.

A ce jour, 37 % de la population ont reçu au moins une dose (AstraZeneca). Et on dénombre un total de … 52 “morts du Covid”.


52 covimorts sur 890 000 habitants… ?

On mesure donc la menace existentielle pour ce pays…

Là-dessus, le premier ministre passe en mode médiéval :

Le gouvernement fidjien a annoncé qu’il allait faire de la vaccination contre le virus Covid-19 une condition de travail obligatoire pour les fonctionnaires et le personnel du secteur privé, certaines personnes risquant de perdre leur emploi si elles ne s’y conforment pas. (source The Guardian)

La date butoir a été fixée au 1er août pour le secteur privé, et le 15 août pour les fonctionnaires.


Au moins c’est carré. Réaction typique de pays sous-développés, dirigés par des militaires reconvertis dans le civil. Ces hommes souffrent souvent d’un sentiment d’infériorité, face au monde occidental. Alors ils surjouent les bons élèves. Ce sont des zélotes et donc des cibles de choix pour la covidémence.


Comme pour tous les pays d’Asie du Sud-est et du Pacifique, a fortiori les îles (Australie, Nouvelle-Zélande) l’idéologie Zéro Covid continue de faire des ravages.


https://covidemence.com/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021