A ne pas manquerOpinion

Les dimensions psycho-enzymiques de la toximanie des Élites

Le dernier secret !


Ivo Sasek met en lumière la nécessité absolue de décisions mondiales démocratiques. Il dévoile par étapes l’évolution de l’addiction des dirigeants du monde qui nous tourmentent de plus en plus, en commençant par leur addiction à l’argent et au pouvoir avec l’abus de pouvoir généralisé, en passant par leur addiction à l’adrénochrome, la drogue issue du sang d’enfants torturés, pour finir par la dernière drogue dans la chaîne des drogues : la souffrance des peuples, afin d’apaiser leur addiction psychotique…

Extraits :

L’administration américaine joue depuis longtemps le rôle de modèle et de gendarme du monde, en d’autres termes, elle se dit être la meilleure, et fait des choses monstrueuses. L’humanité entière est tombée sous le charme et le contrôle total de cartels sans scrupules et égoïstes.

Technologies interdites

Des technologies de haute qualité, démontrées publiquement, qui pourraient changer positivement le monde entier existent déjà depuis des décennies – mais elles n’ont jamais été commercialisées. Et ni les médias, ni les partis politiques, ni les gouvernements ne nous expliquent pourquoi il en est ainsi. Il ne reste donc plus qu’à faire des recherches de notre propre initiative et à nos propres frais. […]

Le moteur magnétique de Lüling

L’ingénieur allemand Friedrich Lüling a présenté déjà dans les années 1960 un moteur magnétique fonctionnant parfaitement. En 1962, cette technologie a été présentée de manière fonctionnelle dans le « Wochenschau » le journal de la télévision. Il a été montré en détail comment ce moteur pouvait fonctionner jusqu’à 20 ans sans interruption à une vitesse de 290 tr/min avec un seul jeu d’aimants.

Le moteur à hydrogène

Les gouvernements savent parfaitement que le moteur à hydrogène, totalement propre, c’est-à-dire sans émissions, est utilisé depuis des décennies sans aucun problème – la vérité est encore une fois la même : Avec les moteurs à hydrogène, nous deviendrions trop autarciques, c’est-à-dire trop indépendants, et nos gouvernements ne seraient pas en mesure d’étendre leur position de pouvoir et de générer des taxes suffisantes. Derrière tout ça, il y a l’addiction sans fin pour avoir toujours plus, l’addiction au pouvoir et à la richesse des super-riches, combinée à des intérêts gouvernementaux corrompus.

1,76 litre de diesel pour 100 km

Dès 1989, les développeurs d’Audi ont présenté une Audi plutôt grande et pourtant extrêmement efficace, à savoir l’Audi 100, qui a fait l’objet d’un reportage complet sur la deuxième chaîne de télévision allemande en 1989. […]

En bref, cette Audi 100 n’a manifestement consommé que 1,76 litre de diesel pour 100 km déjà en 1989 ! Et cela n’a pas été fait sur un banc d’essai optimal, mais après un parcours réel de plus de 4800 km à travers l’Europe avec un seul réservoir, c’est-à-dire à travers l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne, la France et l’Italie, vous comprenez,- et à une vitesse moyenne de 60,2 km/h. On pourrait dire, le moteur à aimant et le moteur fonctionnant à l’hydrogène pourraient être supprimés, mais voilà, le monde et son climat pourraient être sauvés après tout, car l’Audi 100 la voiture la plus économique est née… Oups, où est-elle aujourd’hui ? Qui d’entre vous la connaît ? Qui en a une ? qui en a déjà entendu parler ? […]

Réacteurs propres au thorium

La Chine polluée est en train de construire le premier réacteur au thorium. C’est quoi ça ? Mais même cette technologie apparemment toute nouvelle avait déjà été testée avec succès dans les années 1965-69 sous le nom de réacteur MSRE. Ce réacteur a déjà fonctionné pendant 15 000 heures sans aucun problème à l’époque.

Un réacteur de ce type n’est pas plus grand qu’un abri de jardin, mais son énergie sans danger remplace une centrale nucléaire entière, c’est-à-dire une très grande centrale. À l’heure actuelle, même les physiciens nucléaires les mieux formés, qui ont obtenu un doctorat en physique nucléaire et en technologie des réacteurs, sont stupéfaits. Car la plupart d’entre eux, comme nous tous, ont seulement appris ces jours-ci qu’une telle technologie était possible et qu’elle existe, mais la Chine va lancer la production en série de ces mini-réacteurs, qui sont censés fournir de l’électricité propre sans CO2, dès l’année 2030. […]

Des milliers de brevets détournés

Quelles forces ont empêché la construction de ces réacteurs au thorium cachés depuis la Seconde Guerre mondiale. Et surtout, ce qui est encore plus important : quel en est le motif principal ? Pourquoi cela est-il étouffé ? Contrairement aux centrales nucléaires existantes, comme nous les connaissons, pour les réacteurs au thorium, il n’y a pas de résidus réutilisables pouvant servir à la fabrication d’armes nucléaires. Mais cette technologie est connue des gouvernements du monde entier depuis au moins 1945. Des milliers d’autres exemples de brevets détournés existent. […]

Paupérisation programmée

Une mafia entend procéder au pillage de nous tous jusqu’à la dernière chemise, pour ainsi dire, jusqu’à l’état d’esclave potentiel, jusqu’au dernier souffle.

Dans le même temps, la ruine totale s’annoncera forcément aussi dans le secteur de la santé. Ici aussi, l’humanité a été préalablement trompée par toutes sortes d’idées libératrices. Elles étaient très bon marché au début. Au commencement, la caisse commune était un leurre absolument bon marché, un « appât prometteur de salut », pourrait-on dire aussi.

  • • Et la même chose s’est produite dans tous les domaines des retraites, du secteur des assurances, de la propriété et d’autres secteurs d’assurance.
  • • Après que l’humanité a été dopée et rendue dépendante de cette lumineuse drogue sécuritaire, les dealers de sécurité ont soudainement commencé à nous dévorer, nous les peuples gros et gras.
  • • Et aujourd’hui, nous payons presque tous tellement de cotisations que, selon moi, si vous aviez mis dès le début ces sommes dans votre propre caisse ou poche, vous pourriez financer grâce à elles, le coût d’environ une jambe cassée par an.
  • • Bref, aujourd’hui aussi, nous trouvons une humanité impuissante et sans défense face à tous ces paiements coercitifs.
  • • Pourtant, toutes ces cotisations d’assurance obligatoire, ces primes de retraite et autres continuent d’augmenter, encore et encore.
  • • Des prélèvements obligatoires jusqu’à l’appauvrissement total et aucune solution en vue pour nous en libérer. […]

Sacrifices d’enfants

Chaque année et dans le monde entier des dizaines de milliers d’enfants sont volés, enlevés, ou disparaissent tout simplement sans laisser de trace. Où sont tous ces enfants ? C’est là qu’ils se font vider de leur sang sous une torture extrême afin d’en extraire la drogue « adrénochrome » – pour les accros en phase terminale, c’est l’extase ultime.

Et maintenant, vient encore le summum, tenez bon pour cette dernière partie ; après, c’est fini.

Et je le répète : Ce que je vais dire ne s’applique pas seulement aux toxicomanes, mais à toutes sortes de personnes qui tombent dans la délinquance, en perdent le sens de la vie et n’ont plus rien, c’est le même principe. Car cette ultime extase doit, par les lois de la nature, perdre à nouveau de son excitation, tout comme pour les drogues. Alors qu’est-ce qui doit venir après ça ?

La souffrance des peuples

Maintenant, s’il vous plaît, attachez vos ceintures : Après des décennies d’expérience dans le domaine d’aide aux toxicomanes, je peux vous dire avec certitude quelle source sera exploitée après l’Adrénochrome. Maintenant, c’est notre tour en tant que peuple entier. Ce n’est plus seulement les enfants, mais maintenant c’est nous tous qui sommes concernés.

Parce qu’à aucun moment nous n’avons fait nôtre le problème des addictions prolifiques de nos dirigeants mondiaux ou de leurs exigences injustes et que nous avons toujours détourné notre regard, et ce jusqu’au niveau du trafic d’adrénochrome, provenant du sang d’enfants enlevés et maltraités sans défense ; parce que nous n’avons jamais vraiment éradiqué les dépendances et les injustices prolifiques, jusqu’à la racine, elles ont maintenant fait leur chemin jusqu’à nous, la population mondiale entière.

Le dernier secret

Aujourd’hui, ces impitoyables prétendants à la domination du monde se procurent leur dernière drogue, leur dernière et ultime extase sur le chemin psycho-enzymique.

Les textes originaux grecs du Nouveau Testament parlent ici d’un effet micro-enzyme angoissant, au niveau spirituel ou psychologique, qui est rendu en allemand par un effet mental malin à la manière d’un levain, comme la levure, si vous voulez.

Ainsi, ceux qui s’étaient tellement enfoncés dans la voie des addictions ou des méfaits qu’ils ne pouvaient plus tirer de sentiment positif de vie de quoi que ce soit, n’avaient plus de joie, ne pouvaient plus rien tirer du naturel, ont même commencé à nous manipuler pour nous tourmenter par toutes sortes de comportements, de schémas de comportement ou de manipulations.

Et maintenant, faites attention :

Plus nous nous sentions mal, nous qui auparavant avions un sentiment de bien-être, donc plus nous nous sentions mal, plus leur extase était automatiquement plus grande. Ça, vous devriez l’expérimenter un jour ! Nous, nous l’avons vécu pendant des années.

Ils ont trouvé un nouveau soulagement pour eux-mêmes à travers cela, mais seulement aussi longtemps que c’était un fardeau psychologique pour nous, aussi longtemps qu’ils pouvaient nous accabler, nous mettre la pression. Aussi souvent que nous étions capables de nous battre contre ces influences contraignantes, ces personnes se sentaient immédiatement de nouveau mal. Et cela ne dépendait pas du tout si nous étions physiquement ensemble. Cette balance, comme nous l’avons appelée au fil des ans, fonctionnait aussi bien si nous étions ensemble dans une pièce ou non. On pourrait raconter des heures à ce sujet. J’en ai écrit des livres.

Les « élites » sont des toxicomanes psycho-enzymiques

Dans notre langage technique, j’appelle maintenant le tout un phénomène de psycho-enzyme. Le mot est composé de « psycho », qui signifie âme, et « enzyme », qui signifie efficacité. C’est-à-dire une action psychique qui a une influence directe, un échange psychique immédiat. Par conséquent, par rapport aux effets, nous devons parler d’une dépendance psycho-enzymique d’une part et d’une drogue psycho-enzymique d’autre part.

Le toxicomane psycho-enzymique puise donc sa drogue directement, maintenant attention, directement dans le tourment de ses semblables.

Il n’a pas besoin de fumer, il n’a pas besoin de boire, il ne prend pas de médicaments, il n’a pas besoin de s’injecter quoi que ce soit, il ne prend pas d’adrénochrome. Il aspire son énergie, son extase directement de la misère de ses semblables et de son environnement. C’est devenu son dernier carburant, pour ainsi dire. Il n’a donc besoin de rien d’autre que de mettre ses semblables à rude épreuve, de les tourmenter – je dirais – de les terroriser, de les effrayer ou autre, et ensuite il « plane ».

Dès que son environnement n’est pas tourmenté, la substance s’estompe en lui. C’est ce qui est fou ! C’est pourquoi il doit constamment veiller à ce que son environnement soit tourmenté ou déprimé d’une manière ou d’une autre. Lorsque l’effet de cette drogue psycho-enzyme s’estompe, il s’efforce compulsivement – vraiment compulsivement – de faire souffrir encore plus de personnes. C’est complètement fou !

Le « club des dominants », un vampire invisible, un démon pourrait-on dire aussi, qui aspire la vie intérieure de ses victimes directement via l’esprit, via la psyché, via l’atmosphère.

Ces personnes peuvent également obtenir leur dernière extase tant désirée en détruisant simplement n’importe quoi : les plantes, les animaux, l’environnement sous toutes ses formes. Par exemple, ces nombreux incendies de forêt, dont on entend parler. C’est l’une de ses formes. Ils en retirent leur extase, l’absolue, la totale, l’ultime extase !

Et vous voyez, il y a déjà 3 000 ans, l’un des initiés les plus sages sous ce ciel a formulé exactement ce phénomène avec les mots suivants. Je vais le citer :

« Car ils ne trouvent ni sommeil ni repos, s’ils n’ont pas su nuire, détruire, et leur repos leur est dérobé, s’ils n’ont pas abattu. » (Prov. 4:16)

Incroyable, n’est-ce pas ? Mais ici, nous pensons à la destruction actuelle de l’ensemble de la classe moyenne, à la destruction conséquente du bien-être de l’ensemble de la population mondiale, à la destruction de toutes nos libertés, des droits de l’homme, etc. Vous comprenez ? C’est comme ça que ça se passe !

D’ailleurs, le même auteur a dit dans une autre phrase, je cite aussi celle-ci : « Ils ne peuvent se soulager que sous la souffrance des autres » Ou, traduit différemment : « Ils ne trouvent du plaisir que dans les actions qui provoquent l’agonie »

Ou, traduit encore autrement: « Ils ne peuvent que se réjouir face à la confusion, la défiguration, la déformation, la malformation, la dislocation ». […]

La chose la plus importante : la fonction du psycho-enzyme est complètement indépendante de ce que vous vivez visuellement, c’est-à-dire de ce que vous voyez ou entendez. Elle est totalement indépendante. Elle va d’esprit à esprit, d’âme à âme, de la psyché à la psyché.

Cela fonctionne comme une balance invisible mais réelle : si la victime va mal, l’auteur va bien ; si la victime va bien, l’auteur va automatiquement mal. Donc, si sa victime se bat pour s’élever, se libérer, pour ainsi dire, de toutes les contraintes imposées, de toutes les injustices imposées, des tourments, etc., et se débarrasse de tout cela, alors le toxicomane psycho-enzymique sera immédiatement en manque, et vraiment !

Et voilà que j’arrive progressivement à la fin.

Ces sociétés secrètes sataniques qui dirigent le monde, c’est-à-dire les prétendus dirigeants du monde, ont récemment dû passer à la phase psycho-enzymique, c’est-à-dire au dernier maillon de la chaîne de la drogue, comme on pourrait l’appeler. J’ai dit « ils ont dû » parce que l’avant-dernière drogue, appelé « adrénochrome », qui est très appréciée là-haut, n’est plus suffisante pour eux.

L’arme la plus importante contre ce genre de tortionnaires humains réside dans notre joie de vivre, dans l’amour que nous avons les uns pour les autres et que nous gardons, dans notre unité, et dans notre fermeté.

Et chaque forme de notre frustration, chaque forme de notre inquiétude, de notre division, de nos conflits, etc. est leur nourriture psycho-enzymique, c’est-à-dire leur approvisionnement en drogue. Chaque forme de notre peur, de notre étroitesse d’esprit ou de notre lâcheté leur fournit leurs drogues psycho-enzymique directement à la maison, pourrait-on dire.

Si, par contre, nous restons forts, si nous restons totalement confiants dans notre victoire et dans notre nouveau monde, tous ces tortionnaires d’hommes s’épuisent à ce moment-là. Ils vivent de nos tourments. Ils meurent de notre joie, de notre joie de vivre, de notre qualité de vie. Ils commencent à souffrir de tourments comme un démon qui est chassé de sa victime après l’avoir tourmentée sans cesse de l’intérieur.

Ainsi, lorsque nous montons, leur descente se fait toute seule, comme une balance. C’est lié spirituellement et physiquement. Ainsi, aussi souvent que vous laissez entrer en vous des pensées négatives, des sentiments négatifs, des dépressions ou autres, vous devez savoir que vous nourrissez ces prédateurs qui vivent directement de vos tourments…

Extraits de la vidéo, « Les dimensions psycho-enzymiques : le dernier secret ! » (40 mn) – ci-dessus


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci

www.epitalon-sante.com

1scandal.com © elishean/2009-2022

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.