Les décès dus au COVID qui ont été traités comme des décès par radiation - Scandal
A ne pas manquer Biotechnologie & Santé

Les décès dus au COVID qui ont été traités comme des décès par radiation


Au début de la pandémie, dans certains pays, les premiers décès dus au COVID ont été étiquetés comme des décès par radiation.

Cela n’avait aucun sens au début, mais maintenant que la recherche a progressé et qu’il est prouvé que COVID est un nom écran de fumée pour la maladie des radiations, la raison d’un tel protocole est comprise.

La Quinta Columna commente le sujet dans une nouvelle vidéo préparée par Orwell City.

Ricardo Delgado : Je dois dire que j’ai été très surpris lorsque les défunts ont été classés, selon le protocole de l’Organisation mondiale de la santé « et parce que c’était initialement fait ici », comme « patients décédés des suites d’une irradiation ». Ces gens avaient cela en tête.

Dr José Luis Sevillano : C’est également vrai. Et ça n’avait pas de sens pour moi non plus. J’ai dit : « Et comment est-ce possible ? Je me déplaçais dans une gamme d’énergies qui n’étaient pas ionisantes. Et quand c’est arrivé, j’ai dit : ‘Eh bien, je ne sais pas. C’est probablement parce qu’ils font plus attention aux cadavres. Ou peu importe.’ Bien sûr, maintenant nous savons pourquoi. Maintenant, nous savons. Tout cela est parfaitement logique. Ils savaient que les cadavres allaient montrer des signes de… Attention. Ce n’était pas qu’ils allaient infecter les autres avec de la radioactivité ou quoi que ce soit, mais ils avaient des caractéristiques de corps irradiés. C’est-à-dire qu’ils présentaient tous les dommages que les radiations génèrent .


Bien sûr, ce n’est pas la même chose que d’être irradié parce que vous avez été contaminé par des éléments radioactifs. C’est-à-dire que ce n’est pas la même chose que de recevoir de l’uranium radioactif parce que vous le respirez ou parce que vous êtes enveloppé dans un nuage radioactif de poussière. Une autre chose est d’être exposé au rayonnement que ces éléments peuvent provoquer ailleurs , non ? Vous n’êtes pas contaminé par des éléments radioactifs, mais vous recevez les ondes émises par les antennes . Par conséquent, vous n’infectez pas, vous ne contaminez personne avec la radioactivité, contrairement à celui qui a été exposé à ces éléments en suspension dans l’atmosphère, comme à Tchernobyl et Hiroshima, etc.

Ce qu’il y a dans l’atmosphère lorsqu’une bombe ou un réacteur explose est un nuage de poussière de fumée composé d’éléments radioactifs qui émettent des rayons de toutes sortes à partir d’une source. Ces rayons pénètrent dans le sol, pénètrent dans la nappe phréatique et contaminent l’eau. Et cela peut littéralement contaminer la planète entière via la nappe phréatique. C’est exact. C’est parce que ce nuage contient les éléments qui libèrent des vagues sans fin en continu. Ce ne sont pas des légumineuses. Et, une autre chose est que vous recevez des radiations. Vous n’êtes pas contaminé par ces éléments, mais vous êtes irradié, et vous rentrez chez vous et ne contaminez personne . Tu es juste foutu et à moitié mort. Sinon, vous allez mourir dans quelques jours, quelques semaines ou plus tard. Et c’est différent.


C’est pourquoi vous pouvez appliquer un protocole de radiation à cette personne. Ça ne va contaminer personne, mais tu sais que c’est un cadavre irradié. Ce sont les caractéristiques de ces cadavres.


ORWELL CITY



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021