Politique

Le ton monte entre Israël et la Russie

Au lieu de rester sur ses positions concernant la Russie, Israël a cédé au chantage non divulgué de l'élite mondialiste. Elle en paye les conséquences.

Ces derniers temps, les signes d’un divorce Israël/Russie se multiplient, ce qui donne l’impression de la fin d’une époque.

Après avoir accusé la Russie de crime de guerre à Boutcha et voté en faveur de l’expulsion de la Russie du conseil des droits de l’homme de l’ONU, Israël a poussé le bouchon encore plus loin en prévoyant une « longue durée » à l’opération militaire de la Russie en Ukraine. L’ambassadeur d’Israël en poste à Washington, Michael Herzog a déclaré qu’il ne pensait pas qu’il y ait une solution diplomatique à la guerre en Ukraine dans un proche avenir.

Cela signifie que les israéliens avec lesquels les Russes ont longtemps composé pour ménager les 2 millions d’émigrés d’origine russe, sont impliqués dans les combats à Kharkov, à Marioupol et ailleurs et qu’ils font tout pour faire échec à la Russie.

Fini donc le temps des faux-semblants, Israël est très clairement engagée sur les fronts financiers et militaires pour que Zelensky gagne son pari et fasse échec à la Russie.

Le journal israélien Yediot Aharonot a révélé qu’une unité de formation secrète, composée d’anciens officiers des unités spéciales de l’armée israélienne dont Sayeret Matkal, avait été déployée en Ukraine pour dispenser des formations militaires aux miliciens ukrainiens.

Interrogé sur la participation des israélo/ukrainiens à la guerre contre la Russie, l’ambassadeur d’Ukraine à Tel-Aviv a répondu : « Quiconque a un passeport ukrainien et veut faire la guerre, pourra le faire. »

Le résultat ne s’est pas fait attendre.

La Russie a officiellement condamné Israël lors des émeutes sur le Mont du temple et Poutine exige le transfert immédiat de propriété de l’Église Alexandre Nevski, dans la Vieille Ville de Jérusalem.

La reprise du différend sur l’église Alexandre Nevski, promise par l’ancien Premier ministre Netanyahou à Poutine après la libération d’une Israélienne de la prison russe en 2020, survient alors que la Russie exprime sa colère contre la position d’Israël concernant son invasion de l’Ukraine.

L’église Alexandre Nevski, également connue sous le nom de cathédrale de la Sainte Trinité, est un atout important de l’église orthodoxe russe de Jérusalem, située au cœur du quartier chrétien. Le lieu saint a fait la une des journaux en 2019, après l’emprisonnement de Naama Issachar à Moscou pour possession de cannabis sur le territoire russe.

Dimanche, l’ambassadeur Alexander Ben Zvi a reçu une convocation au ministère des Affaires étrangères à Moscou pour clarifier les déclarations du ministre des Affaires étrangères Yair Lapid.

« Il y a eu une tentative mal camouflée de profiter de la situation en Ukraine pour détourner l’attention de la communauté internationale de l’un des plus anciens conflits non résolus – celui palestino-israélien », a déclaré le ministère russe.

Stepashin, au cours de sa visite en Israël, a critiqué Israël pour avoir bloqué le conflit de l’église Alexandre Nevski en raison de la guerre en Ukraine.

« Maintenant, nous nous battons pour le retour de ce bien, et c’est très difficile : nous y étions presque, nous avons travaillé pendant cinq ans, nous avons trouvé tous les documents historiques, mais la situation avec l’Ukraine s’est produite, et Israël s’est comporté comme il le fait souvent – jouer avec les deux camps, jouer au ping-pong avec tout le monde », a déclaré le diplomate russe.

Alex Tanzer, un commentateur des affaires russes, affirme que la guerre en Ukraine et les sanctions de l’Occident ont transformé le différend sur l’Église Alexandre Nevski, d’un conflit local à petite échelle en un conflit international.

Transférer cette propriété symbolique aux mains des Russes en ce moment pourrait entraîner de graves conséquences diplomatiques pour Israël.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.