Le sang contaminé des injectés - Scandal
Biotechnologie & Santé

Le sang contaminé des injectés


Il y a eu l’affaire du sang contaminé

(sur décision politique de Laurent Fabius, alors premier ministre, et de hauts fonctionnaires corrompus de la Santé, il a été injecté du sang contaminé au VIH dans le corps des transfusés sanguins).

Va-t-il y avoir l’affaire du sang contaminé aux injections d’oxyde de graphènes et autres substances hautement toxiques?

Cela risque très fortement de se produire si nous arrivons à renverser la dictature mondialiste et meurtrière qui nous tyrannise.

En effet, le journal « La Tribune » du 29 août 2021 titre « Vaccin Moderna : le Japon découvre (et suspend) de nouveaux lots contaminés » en précisant :

“Nous suspendons l’utilisation des vaccins Moderna contre le Covid-19 car des substances étrangères ont été repérées” dans certains lots, selon un communiqué.

Au lendemain de l’enquête lancée par le ministère de la Santé japonais à la suite de la mort de deux hommes (de 30 et 38 ans) en août ayant reçu des injections du vaccin Moderna provenant de lots qui présentaient des impuretés, deux préfectures ont suspendu les injections après avoir découvert de nouveaux lots contaminés. La nature des particules découvertes dans les flacons, qui ont été fabriqués par un sous-traitant de Moderna en Europe, n’est pas encore connue. L’UE a déjà reçu 70 millions de doses (sur les 450 prévues).


“Les fioles ont été envoyées à un laboratoire pour analyse et les premières conclusions seront connues en début de semaine prochaine”, ont déclaré Moderna et Takeda.

La nature des particules découvertes dans les flacons, qui ont été fabriqués par un sous-traitant de Moderna en Europe, n’est pas encore connue. Cependant, la chaîne japonaise NHK, de source ministérielle avance que la substance étrangère incriminée serait de nature métallique, c’est un premier pas vers la découverte de leur nature exacte.

Nous apprenons donc qu’il y a dans ces mortels produits qu’ils osent appeler « vaccins » des particules dont la nature est inconnue des autorités de Santé qui incitent les populations à se faire injecter…


À ce jour le Japon aurait suspendu plus de 2,6 millions de doses du « vaccin » Moderna.

Toutefois, il semblerait que la piste de l’oxyde de graphène se précise, de plus en plus, et depuis le début de la fausse pandémie, il se trouve que les « complotistes » sont le seul à avoir diffusé des informations exactes sur quasiment tous les aspects de cette crise.



La Quinta Columna a découvert le lien entre l’oxyde de graphène et les champs électromagnétiques

Les personnes vaccinées sont irradiées de l’extérieur et de l’intérieur et c’est contagieux

Tous les articles de La Quinta Columna


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021