Information

Le Royaume-Uni se dirige-t-il vers la loi martiale médicale?


Nous entendons fréquemment des appels pour que la réponse «pandémique» du coronavirus britannique devienne une opération militaire.

Le 28 septembre, Tobias Ellwood, député conservateur de Bournemouth-Est, s’est levé au Parlement et a suggéré que l’armée britannique et le ministère de la Défense soient responsables de la distribution et de l’administration de «millions de doses» des vaccins Sars-Cov-2, comme ainsi que la délivrance de «certificats de vaccination» qui «permettront de voyager».

Et ce ne sont que les points forts, il y a un langage beaucoup plus vaguement sinistre, camouflé dans sa voix monotone plutôt terne.

Il s’agit d’une évolution préoccupante, qui mérite d’être surveillée. La BBC ne le pense pas, bien sûr, parce que l’appel à ce qui équivaudrait facilement à la loi martiale médicale n’a même pas été intégré à leur programme «Aujourd’hui au Parlement» .

Ce n’est pas un nouveau comportement pour Ellwood. Il a toujours été une voix cohérente pour l’utilisation de l’armée en réponse à la «pandémie». Le 18 septembre, il a demandé au Premier ministre de « faire un plus grand usage de nos excellentes forces armées» .


Il mentionne spécifiquement «gérer le récit», ce qui n’est pas surprenant compte tenu de son rôle d’ancien officier de l’armée, d’un officier de réserve actuel et de son affiliation connue avec la 77e brigade .

Pour ceux qui ne le savent pas: le 77e est l’équipe de «guerriers facebook» de l’armée britannique .

Une unité de guerre de l’information dont le travail est de «contrer la désinformation», de «gérer le récit» et généralement d’enregistrer et de contrôler la conversation Internet.


Ce n’est pas une «théorie du complot», leur existence est facilement reconnue par le gouvernement et les médias traditionnels.


Considérant qu’ils sont actuellement employés pour «contrer la désinformation covid », ils seront probablement dans les commentaires de ce post (Salut les gars!)….

D’autres pays à travers le monde sont déjà passés à ce «pied de guerre», et le Royaume-Uni n’est probablement pas loin derrière .

Source https://off-guardian.org/2020/10/02/watch-is-the-uk-heading-toward-medical-martial-law/


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021