A ne pas manquerPolitique

Le recomptage des votes en Arizona va-t-il révolutionner le paysage politique américain?

Il semble qu'encore une fois l'Arizona soit au centre des accusations de fraude et, cette fois-ci, ça ira peut-être plus loin !

Quels que soient les résultats des élections de mi -mandat en Arizona, le comté de Maricopa est encore une fois au centre de la controverse, et pour une bonne raison.

Les résultats au poste de Gouverneur de l’Arizona

Le juge électoral du comté de Maricopa dénonce les irrégularités du vote aux élections de mi-mandat.

La juge électorale Michele Swinick s’est présentée pour rapporter ce qu’elle a vécu dans le comté de Maricopa le jour du scrutin. Elle a travaillé le jour du scrutin en tant que juge au centre de vote islamique de Scottsdale, en Arizona.

Elle rapporte que le centre est fortement républicain, avec des électeurs désignés «sans parti» comme le deuxième groupe démographique le plus peuplé, suivi de très peu d’électeurs démocrates, comme en témoigne le fait qu’elle a enregistré très peu d’entre eux le jour du scrutin.

Elle rapporte qu’elle a passé toute la journée à vérifier les électeurs.

Swinick dit que les tabulatrices ont toutes fonctionné « parfaitement » lors du test de la veille des élections.  Le problème de la numérisation a commencé immédiatement avec les premiers bulletins de vote. Les électeurs ont scanné leurs bulletins de vote entre 4 et 12 fois avec un succès très minime. Les agents électoraux ont estimé qu’environ 1 bulletin de vote sur 10 était lu pendant les trois premières heures de vote.

Les électeurs ont eu la possibilité de gâcher leurs bulletins de vote et de réessayer ou de les déposer dans une section différente appelée « Porte 3 ». Selon Swinick, leur inspecteur a dû vider les bulletins de vote de la « porte 3 » trois fois en début d’après-midi en raison du volume de bulletins de vote. En règle générale, les bulletins de vote ne sont pas censés être retirés de cette urne avant la fermeture des bureaux de vote, mais ils ont fait une exception parce que l’urne se bloquait et devenait trop pleine.

Swinick rapporte que le technicien est venu au centre entre 15h30 et 16h00 MT et a redémarré les machines. Après cela, il n’y a plus eu de problèmes avec les bulletins de vote passés par des tabulatrices. Elle a rapporté que l’un des agents électoraux lui avait dit : « Tout se passe bien maintenant avec les tabulatrices ».

Selon l’inspecteur de Swinick, un superviseur hors site avait conseillé « En raison de la situation » de mettre tous les bulletins de vote « porte 3 » qui n’avaient pas été scannés à travers une tabulatrice dans un sac noir séparé et de les étiqueter « mal lus ».

En tant que juge, Michele a déclaré à UncoverDC qu’elle avait personnellement signé l’autocollant placé sur la fermeture éclair du sac, puis ces sacs ont été envoyés au centre de tabulation pour être comptés. Michele nous a informés que le processus normal pour un bulletin de vote « non lu » consiste pour les préposés au scrutin à passer les bulletins de vote dans les tabulatrices une fois de plus avant de les envoyer au centre. Selon Swinick, cela n’a pas été fait.

Le comté avait mis en place un site Web pour donner aux électeurs la possibilité de vérifier que leur vote avait été compté. Le problème est que Michele a prouvé que le site Web n’est pas correct et semble utiliser le « contrôle d’arrivée » d’un électeur comme preuve que son vote a été compilé plutôt que la comptabilisation réelle du vote. Michele en a offert une preuve de première main.

Michele a également été menacée par son superviseur (prénom Timothy) pour avoir parlé de ce dont elle a été témoin.  Il l’a appelée et a dit qu’ils « avaient parcouru les médias sociaux et vu des messages (que Michele) passerait sur plusieurs podcasts pour rapporter des informations sur l’élection ». Michele a déclaré à UncoverDC qu’elle avait été interrogée sur son podcast, de quoi il s’agissait et qu’ils l’avaient accusée d’être déjà apparue sur d’autres podcasts plus tôt dans la journée, même si, à l’époque, c’était faux. Selon Swinick, son superviseur lui a dit: « si je découvre que vous avez suivi des podcasts, je vous licencierai ».

Kari Lake sera-t-elle finalement élue ?

La Républicaine Kari Lake ne concède pas sa défaite, en raison des problèmes de tabulation le jour de l’élection. L’élection du gouverneur de l’Arizona a beau avoir été annoncée lundi soir, la victoire de la candidate Démocrate Katie Hobbs ne sera peut-être pas gravée dans le marbre avant quelques semaines.

Une nouvelle loi de l’État permet de recompter les voix lors d’une élection si elles sont séparées par 0,5 point de pourcentage, ce qui élargit la possibilité d’un recomptage par rapport à la distance précédente de 0,1 point de pourcentage.

« S’il s’agit d’environ 10 000 voix, un recomptage n’entraînera probablement pas de changement, mais si votre course est décidée par un seul chiffre, comme la mienne, alors, bien sûr, vous voulez qu’elle soit recomptée », a déclaré Christine Jones, une ancienne candidate au Congrès.

Dans la course au poste de gouverneur, Kari Lake suivait la secrétaire d’État Katie Hobbs de seulement 0,7 % à partir de mardi soir, tout près du déclenchement d’un recomptage automatique.

Lake a tweeté lundi soir, suite à une vague de projections médiatiques donnant l’élection à Hobbs:

« Les Arizoniens savent reconnaître les arnaques quand ils en voient ».

« C’est de l’incompétence », a vivement réagi la candidate républicaine au poste de gouverneur, au sujet d’incidents techniques lors des élections de mi-mandat en Arizona.

Et d’ajouter : « J’espère que ce n’est pas de la malveillance, mais nous allons trouver une solution et nous allons gagner. »

Et ce n’est hélas pas tout :

  • Les élections du procureur général de l’Arizona et du superintendant de l’instruction publique n’ont pas encore été décidées, avec près de 2,5 millions de votes comptés, ce qui représente, selon les estimations, plus de 95 % du total des votes.
  • Mardi soir, Abraham Hamadeh, candidat du GOP au poste de procureur général, devançait le candidat démocrate Kris Mayes de 771 voix, selon les résultats non officiels communiqués par le bureau du secrétaire d’État de l’Arizona. Les pourcentages de chaque candidat étaient de 50,0 %.
  • Dans la course au poste de superintendant, le candidat Républicain Tom Horne a devancé la titulaire Démocrate Kathy Hoffman de 8 576 voix, soit 0,4 % des suffrages.

Le conseil d’administration du comté de Cochise en Arizona retarde la certification des résultats des élections.

Tom Rice, Brian Steiner et Daniel Wood ont réussi à persuader les deux républicains qui contrôlent le conseil de surveillance du comté de Cochise que leurs revendications étaient suffisamment valables pour retarder la certification jusqu’à la date limite du 28 novembre. Ils ont affirmé que la Commission d’assistance électorale des États-Unis avait autorisé l’expiration des certifications des sociétés de test, ce qui avait annulé les certifications des équipements de tabulation des votes utilisés dans tout l’État.

Cette décision est le dernier drame dans le comté à forte densité républicaine ces dernières semaines, qui a commencé lorsque les membres du conseil d’administration du GOP, Tom Crosby et Peggy Judd, ont voté pour que tous les bulletins de vote des élections de la semaine dernière soient comptés à la main pour déterminer si le décompte des machines était exact.

Le retard compromet potentiellement la certification de l’État, fixée au 5 décembre, et au moins un recomptage à l’échelle de l’État.

Ericka Knight, une militante associée à Hamadeh et à Kash Patel, un ancien collaborateur de Trump, a raconté mardi l’expérience qu’elle a vécue en déposant son bulletin de vote avec Hamadeh dans le comté de Maricopa le jour du scrutin.

« Le comté de Maricopa était absolument fou », a déclaré Knight. « Je veux dire, je me suis réveillée avec des messages de partout : ‘ce bureau de vote est fermé’ ; ‘les gens font la queue’ ; ‘ils les expulsent’ ; ‘ce bureau de vote est fermé’ ; et la suite. »

Nous « avons fait la queue, j’ai pris mon bulletin de vote, je l’ai rempli, je suis allée vers les machines, et il a été rejeté », a-t-elle poursuivi.

« Puis ils ont dit :

‘Passez à l’autre machine’, encore rejeté.

Et puis ils m’ont renvoyé à l’autre machine, et il a été rejeté une fois encore.

Et finalement, après environ 10 fois, nous l’avons jeté. Je suis repassé par là, j’en ai gaspillé un autre. Et enfin, mon troisième bulletin de vote, après cinq ou six fois, ils l’ont finalement accepté.

« Et ça se passait pareil tout autour de moi. Les gens étaient frustrés, les gens partaient, les gens – nous n’avons pas de jour de congé pour le jour de l’élection – les gens étaient assis là, et finalement ils se disaient, ‘je dois m’en aller’. »

Maricopa, par sa taille, emporte le vote de tout l’Etat.

Le jour de l’élection, ce sont essentiellement les Républicains qui votent, les Démocrates votent  beaucoup par correspondance. On peut donc supposer que ce sont des votes Républicains qui ont été supprimés.

Pourquoi c’est important. En Arizona, Joe Biden a devancé Donald Trump d’à peine 10 000 voix en 2020. Et le comté de Maricopa, qui comprend la capitale Phoenix, avait concentré une grande partie des accusations de fraude électorale. Bien qu’invalidée par la justice, la thèse de l’élection volée de 2020 reste très défendue chez certains électeurs républicains.

Ces incidents techniques alimentent encore ces rumeurs et pourraient provoquer des mouvements de contestations et de recours, dans un État très disputé entre les deux partis. Plus largement, les résultats du vote par correspondance, remis en cause par Donald Trump depuis deux ans, seront également très scrutés par les républicains qui peuvent déposer des recours et demander des recomptages.

Les sources de cet article comprennent :
UncoverDC
Dreuz.info.
leJDD
Breitbart


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.