Le Pentagone surveille des indicateurs bidon de « suprématie blanche » - 1 Scandal
Social & Finance

Le Pentagone surveille des indicateurs bidon de « suprématie blanche »


Des rapports circulant mardi révèlent que le Pentagone travaille avec un entrepreneur pour suivre certaines requêtes sur Internet, comme par exemple l’expression « la vérité sur black lives matter ».

Selon des rapports de Defense One et de Fox News, le Pentagone travaille avec une société basée au Royaume-Uni appelée Moonshot CVE (Countering Violent Extremism) pour découvrir les réseaux d’extrémistes domestiques au sein de l’armée.

Selon ces rapports, Moonshot travaille régulièrement avec la célèbre ADL et a des liens avec l’ancien président Obama, ainsi qu’avec le SPLC et l’Open Foundation de George Soros.

Moonshot suggère que la recherche de la « vérité sur BLM » indique que l’on croit « que le mouvement BLM a des motivations néfastes », ce qui « est un récit de désinformation perpétué par des groupes de suprémacistes blancs pour renforcer les sentiments anti-BLM ».

L’entreprise affirme en outre que si la requête semble initialement « inoffensive », elle ne l’est pas car elle a été utilisée pour suggérer que le mouvement BLM « est en phase avec les incendies et les pillages d’Antifa. »

« Ces sources font écho aux récits de désinformation de la suprématie blanche alléguant que les manifestants de BLM tentent de ‘renverser la république’ et de ‘nuire aux citoyens américains dans un coup d’État marxiste’, afin de la délégitimer », indique la recherche de Moonshot.

Ainsi, qualifier BLM de marxiste signifie que vous êtes un extrémiste, même si le propre site web de l’organisation affiche des objectifs qui sont sans équivoque en ligne avec le néo-marxisme, et que ses fondateurs se sont décrits comme des « marxistes de formation ».


Lors de son passage dans l’émission de Tucker Carlson mardi soir, Vince Coglianese, le directeur éditorial du Daily Caller, a discuté du contrat Moonshot avec le Pentagone, et a noté qu’il y a un mouvement soutenu au sein du gouvernement Biden pour tout qualifier d’extrémisme domestique.



« C’est complètement hors de contrôle », a déclaré M. Coglianese, notant que « Poser des questions, c’est maintenant de l’extrémisme. La libre interrogation, maintenant de l’extrémisme. C’est de pire en pire. »

« Biden est cependant allé beaucoup plus loin que tout autre président pour politiser chaque agence fédérale. Et cela inclut, de manière terrifiante, l’armée », a déclaré Carlson, ajoutant « Biden a ordonné au département de la défense, le département qui est censé travailler à nous protéger des menaces étrangères, de tourner plutôt son attention sur les citoyens américains. »

« Remarquez qu’il n’a jamais défini la suprématie blanche », a déclaré Carlson, ajoutant « Personne ne l’a jamais fait. Il n’y a pas de définition réelle pour cela. Donc ça peut s’appliquer à tous ceux qui n’ont pas voté pour Joe Biden. C’est pourquoi c’est terrifiant, c’est pourquoi vous devez résister. »

SI VOUS POSEZ DES QUESTIONS – VOUS ÊTES UN SUPRÉMACISTE BLANC

https://odysee.com/@lestu-dio:d/04-extrait-groupes-extr%C3%A9mistes-blm-supremaciste-blanc:1?


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres


































1scandal.com © elishean/2009-2021