Le Pentagone affirme que la Chine est la principale « menace » sur Terre et dans l’espace - 1 Scandal
Politique

Le Pentagone affirme que la Chine est la principale « menace » sur Terre et dans l’espace


Le chef du commandement spatial américain a déclaré que les « Chinois » sont la principale « menace » à laquelle les États-Unis sont confrontés non seulement sur Terre mais aussi dans l’espace.

« Nous surveillons donc la façon dont ils développent leurs capacités spatiales », a déclaré le général James Dickinson à Tokyo lors d’une visite aux forces américaines au Japon.

Le Space Command est différent de la branche militaire connue sous le nom de Space Force. Le commandement intègre d’autres branches militaires pour les opérations spatiales et supervise toute guerre future dans l’espace.

« La Space Force est chargée d’organiser et d’équiper les forces spatiales. Nous nous occupons de la conduite de la guerre », a déclaré M. Dickinson, expliquant la différence entre les deux organisations.

Le Pentagone a récemment identifié la Chine comme la principale « menace » à laquelle l’armée américaine doit faire face, une phrase que les chefs militaires américains répètent maintenant.

Pékin sert au Pentagone de raison pour justifier des dépenses militaires massives. Après que le président Biden a demandé un budget militaire record de 753 milliards de dollars pour 2022, le Pentagone a déclaré que sa part de 715 milliards de dollars était nécessaire pour faire face à la Chine.

En ce qui concerne l’espace, la concurrence avec la Chine, ainsi qu’avec la Russie, est le point de mire des dirigeants de l’US Space Command et de la Space Force pour justifier l’existence de la nouvelle branche et du nouveau commandement.


« L’espace est très important à l’heure actuelle », a déclaré M. Dickinson.

« Nous voyons ce que nos concurrents font dans l’espace. » Dickinson a déclaré que les États-Unis observent le programme spatial de la Chine « de très près ».

US Air Force Space Command, image via US Air Force

Le président Biden a clairement indiqué que la Chine était la priorité de son administration en matière de politique étrangère.


Dans son premier discours au Congrès, M. Biden a déclaré que les États-Unis étaient en compétition avec Pékin pour « gagner le XXIe siècle ». Il a présenté cette relation comme une bataille idéologique entre « autocratie » et « démocratie ».


Source : Antiwar.com – Traduit par Anguille sous roche


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.


Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021