Information

Le média POLITICO affirme que la Constitution doit être réécrite pour faire barrage à Donald Trump

Changer la constitution pour avoir raison... En voilà une bonne idée bien fasciste...!

Le nouveau propriétaire de Politico penche peut-être à droite, mais le rédacteur en chef fondateur du torchon, John F. Harris, a déclaré dans une tribune jeudi que la Constitution devait être réécrite pour arrêter l’ancien président Donald Trump – qu’il qualifie de « menace constitutionnelle » qui a exploité les « défauts » de la Constitution afin de remporter l’élection américaine de 2016.

« En fait, corriger ou contourner ce que les progressistes perçoivent raisonnablement comme des infirmités de la Constitution semble devoir être l’objectif libéral prééminent de la prochaine génération. Les progrès sur des questions allant du changement climatique à la garantie que les géants de la technologie agissent dans l’intérêt public dépendront de la création d’un nouveau consensus constitutionnel.

Essayer de placer des juges plus favorables à la Cour suprême ne sera probablement pas un remède totalement adéquat« , écrit Harris, qui ajoute : « Des défis plus fondamentaux sont inscrits dans le document lui-même – en particulier le pouvoir démesuré qu’il confère aux États, à une époque où les problèmes les plus urgents et les remèdes les plus crédibles sont de nature nationale ».

Harris s’est moqué de la « révérence solennelle » des conservateurs pour la Constitution, suggérant que c’est « devenu une façon de signaler la rectitude d’esprit à travers le spectre politique, même parmi les partisans de Trump dont les actions sapent clairement l’ordre constitutionnel. Dans une grande partie de cette rhétorique, la Constitution est élevée du statut de document séculier à celui de document sacré, imprégné de dimensions mystiques », écrit-il.

Puis il met en pièces le document fondateur.

« Une autre réponse, cependant, est la suivante : Qui se soucie de ce que [les Fondateurs] pensaient alors ? La Constitution a été rédigée à une époque où les États étaient effectivement fondateurs – un élément central de l’identité et du mode de vie des gens. Cela n’a pas été le cas depuis près d’un siècle, alors que le gouvernement national et l’identité nationale se sont renforcés », poursuit Harris, avant d’énumérer plusieurs amendements qui, selon lui, pourraient déjà obtenir le « soutien de la majorité » de la nation – notamment « la modification ou l’abolition du collège électoral, la limitation des mandats de la Cour, la création d’un certain contrôle de l’abus du pouvoir de grâce » et la réécriture du « langage obscur et exaspérant du deuxième amendement ».

Harris a travaillé pour le Washington Post pendant deux décennies, couvrant la Maison Blanche de Clinton entre 1995 et 2001. En 2007, il a cofondé Politico avec son ancien partenaire Jim VandHei, qui a ensuite cofondé Axios.

Aube Digitale


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.