Le grand clash de 2021: Gaulois réfractaires contre QR code et passeport santé à la chinoise? - 1 Scandal
Social & Finance

Le grand clash de 2021: Gaulois réfractaires contre QR code et passeport santé à la chinoise?


C’est en 2021 que l’on va découvrir si les « Gaulois » sont vraiment « réfractaires » face à des méthodes inspirées des pratiques chinoises de lutte contre le COVID.

Depuis quelques semaines, le gouvernement français nous parle d’un retour à la vie normale sous conditions: le vaccin deviendra de facto obligatoire puisqu’il faudra un passeport vaccinal, ou mieux: un QR Code qui permettra de suivre tous nos déplacements, même de proximité? Quand allons-nous nous révolter contre des atteintes toujours plus évidentes à nos libertés?

Avant Noël, le gouvernement avait essayé de faire passer en catimini un « état d’urgence sanitaire permanent »

Les protestations publiques ont fait reculer le pouvoir exécutif. Et puis il y a eu la polémique sur le caractère obligatoire du vaccin . Le retard à vacciner a stoppé provisoirement la controverse en France. Mais Israël, très rapide dans la vaccination, a instauré un passeport vert pour l’accès aux musées et aux salles de spectacle, aux restaurants.

La Commission européenne travaille sur un projet de passeport unifié pour permettre à tous les ressortissants de l’Union Européenne de « voyager sans risques« . Plus récemment, on a vu émerger l’idée du QR code pour accéder aux restaurants. De quelque côté que l’on se tourne, on voir surgir une sorte de chantage des gouvernements et des autorités de santé: vous pourrez reprendre une vie normale, si vous acceptez une forte intensification des contrôles mis à vos déplacements et vos fréquentations publiques.


En fait, subrepticement, c’est le « modèle chinois » que l’on commence à imposer

En fait, il vaut la peine de regarder ce qui se passe en Chine communiste car ce pays est en avance dans la mise en place d’un système de contrôle étendu, sinon total, de la normalité retrouvée. La Chine a de fait déjà lancé un passeport numérique de contrôle de la santé. Ce qui avait été mis en place au départ pour identifier et isoler les malades est en train de devenir un moyen d’accès généralisé à tous les lieux publics, les magasins, les moyens de transports mais aussi les immeubles où vous rendez visite à vos parents ou vos amis.

Partout où vous allez, vous êtes enregistré puisque vous devez présenter votre téléphone à une borne.

Selon les endroits où vous êtes passés, les personnes que vous avez rencontrées, le code barre s’allume en vert, en jaune ou en rouge. L’application a été conçue par le gouvernement et elle renseigne sur vos déplacements des 14 jours précédents. L’application dispose aussi d’un historique sur les tests que vous avez effectués. Elle renseigne si vous êtes vacciné.

Le QR code est l’outil du contrôle quasi-total des personnes.


Les dirigeants de la Chine populaire poussent à l’adoption universelle d’un tel système. Xi Jiping en a parlé à ses homologues lors du G20 en visioconférence. Et Pékin ne manque pas de relais.


Le Forum économique mondial (qui tient deux sessions par an, l’une en hiver à Davos et l’autre en été à Pékin) offre une forte chambre d’écho. L’idée va être débattue dans les mois qui viennent dans différents cénacles internationaux, à l’ONU, à l’OMS.

Alors que la Chine a très mal géré l’irruption de l’épidémie à partir d’octobre 2019 à Wuhan et, en attendant janvier 2020 pour en parler au reste du monde, est largement responsable de la diffusion mondiale du virus, la diplomatie chinoise a réussi un extraordinaire retournement de situation en convainquant la plupart des pays des vertus du confinement. Et Pékin voudrait à présent prouver que le pays est toujours en avance. D’où le forcing sur la généralisation du QR Code.

La question du QR code va donc être un test pour les libertés collectives en Europe.

Les Gaulois seront-ils à la hauteur de leur réputation de « réfractaires »? La culture anglo-américaine du rule of law, la tradition scandinave des libertés, la démocratie en général résisteront-elles à la pression d’un certain nombre de gouvernants et d’experts mondiaux.


Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021