Le carnaval des mesures absurdes - 1 Scandal
A ne pas manquer Social & Finance

Le carnaval des mesures absurdes


L’absurdité des nouvelles mesures du COVID introduites au Pays de Galles a été mise en évidence après qu’il a été confirmé que les personnes peuvent désormais recevoir une amende pour s’être présentées au travail mais sont toujours libres de faire la tournée des pubs.

« Nul ne peut quitter le lieu où il vit, ou rester hors de ce lieu, à des fins de travail ou pour fournir des services bénévoles ou caritatifs », peut-on lire dans les nouvelles directives publiées par le gouvernement.

Les personnes qui ne respectent pas les nouvelles règles relatives au « travail à domicile », introduites dans le but d’enrayer la propagation de la variante Omicron, s’exposent à des amendes de 60 £ pour chaque infraction, tandis que les entreprises pourraient se voir infliger des amendes allant jusqu’à 10 000 £.

Alors que les travailleurs seront punis pour s’être présentés au bureau, ils seront libres de s’enivrer dans un pub bondé à Noël et au Nouvel An.

« À partir de lundi, les résidents gallois seront passibles d’une amende de 60 £ s’ils se rendent à leur bureau. Ils pourront cependant légalement passer toute la journée au pub », a tweeté le député conservateur de Clwyd West, David Jones.

M. Jones s’est demandé comment la police pourrait même déterminer si une personne peut travailler à domicile au lieu de se rendre au bureau, puisque les arguments en faveur de la nécessité d’être présent sur le lieu de travail abondent.

« L’approche du gouvernement gallois en matière de santé publique est inhabituelle », a-t-il ajouté. « Vous ne pouvez pas aller au travail mais vous pouvez vous asseoir au Wetherspoon’s toute la journée. Vous ne pouvez pas regarder un match de football depuis une tribune en plein air mais vous pouvez le regarder à la télévision dans un bar bondé. Y a-t-il des propriétés antivirales particulières qui prévalent dans les pubs ? »

Pendant ce temps, en Écosse, les amateurs de boîtes de nuit ont été informés qu’ils devaient se tenir à une distance d’un mètre de la personne la plus proche à tout moment, ce qui est pratiquement impossible sur une piste de danse bondée.


Cette mesure fait suite à une récente mise à jour des règles en Irlande, où les autorités ont confirmé que les gens n’étaient pas obligés de porter un masque sur la piste de danse, mais qu’ils devaient le faire s’ils quittaient la piste pour aller au bar ou aux toilettes.


Et si vous vous demandez si tout cela a un sens, ne perdez pas votre temps, car ce n’est pas le cas.


L’ensemble du processus semble n’être qu’une nouvelle forme d’ingénierie sociale visant à imposer le respect de règles et de règlements qui deviennent délibérément de plus en plus absurdes et déroutants.

Ceci présente le cas du Royaume Uni, mais cherchez bien et vous trouverez des tas d’exemples dans les pays emprunts à l’hystérie covidiste…



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




1scandal.com © elishean/2009-2021