Social & Finance

L’attachée de presse de la Maison Blanche déclare: « Les lois anti-pédophiles me rendent FURIEUSE »

L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a fondu en larmes avec colère contre les lois anti-pédophilie dans une  interview  avec la podcasteuse Jessica Yellin mardi.

« Je vais être ému à propos de ce problème parce que c’est horrible … C’est un problème qui me rend complètement folle », a déclaré Psaki avec colère lorsqu’elle a été interrogée sur les lois adoptées dans les États républicains restreignant les écoles sur les problèmes transgenres et empêchant les enfants d’être exposés au matériel sexuellement explicite par des enseignants pervers.

Breitbart.com rapporte : Les lois, comme celle adoptée en Floride, interdisent les discussions sur l’identité sexuelle et le genre dans les classes avec de jeunes enfants et empêchent les responsables de l’école de changer le sexe d’un enfant sans le consentement des parents.

Psaki a déclaré que les lois étaient « cruelles » et ne représentaient pas la majorité des Américains.

« C’est comme des enfants qui sont victimes d’intimidation et tous ces dirigeants prennent des mesures pour leur faire du mal et blesser leur vie et blesser leur famille », a-t-elle dit en pleurant .

Elle a réprimandé les républicains pour avoir utilisé les lois comme une «question de coin politique» dans les combats de guerre culturelle en cours aux États-Unis.

« Les jeux politiques et les tentatives de lois dures et cruelles, ou les lois que nous voyons dans certains États comme la Floride, … ne reflètent pas le pays qui s’oppose aux communautés LGBTQ + », a-t-elle déclaré.

Psaki a prévu un futur emploi avec le média câblé MSNBC, car elle devrait quitter la Maison Blanche dès le mois de mai. Elle a refusé de confirmer les détails de son futur emploi.

Mais Psaki a rehaussé son profil ces derniers jours, participant à des interviews de podcast plus conviviales.

Dans une interview avec ses anciens collègues de l’administration du président Barack Obama,

Psaki a critiqué Fox News comme étant une entreprise qui « pourrait faire passer n’importe qui pour un stupide fils de pute », faisant référence à un moment où le président Joe Biden a maudit leur White Correspondant de la maison Peter Doocy.

Source


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.