L'armée américaine va organiser des "tribunaux militaires" à Tiera del Fuego - 1 Scandal
Politique

L’armée américaine va organiser des “tribunaux militaires” à Tiera del Fuego


L’armée américaine et le corps des juges-avocats généraux de la marine ont créé un nouveau lieu pour tenir des tribunaux militaires pour la myriade d’acteurs de l’État profond dont les noms figuraient sur les actes d’accusation scellés que Donald J. Trump et l’ancien procureur général par intérim Jeffrey Rosen avaient rédigés dans les derniers jours du premier mandat présidentiel de Trump.

Jusqu’à récemment, la plupart des tribunaux se tenaient au centre de détention militaire de Guantanamo Bay, à Cuba, mais la surpopulation et l’espace limité ont forcé le JAG à étendre son champ d’action opérationnel, alors qu’il intensifie ses efforts pour capturer et incarcérer les actifs de l’État profond qui ont commis des crimes innommables contre l’humanité.

“Les arrestations vont bientôt arriver à un rythme effréné, et GITMO n’a tout simplement pas assez d’espace judiciaire pour traiter les milliers d’affaires à venir”, a déclaré un responsable du JAG, sous couvert d’anonymat. “Nous avons en fait deux emplacements supplémentaires, dont l’un est Tiera del Fuego.”

Tiera del Fuego, qui signifie “Terre de feu” en espagnol, est un archipel situé à l’extrémité sud du continent sud-américain, de l’autre côté du détroit de Magellan. L’armée américaine a une présence secrète mais pas si secrète dans la région depuis de nombreuses années ; c’est le foyer clandestin de plusieurs bombardiers furtifs B-2 Spirit et c’était une installation de surveillance des drones d’attaque sous le régime Obama.

Au cours de la présidence illégitime d’Obama, ce dernier et le gouvernement argentin ont conclu un accord autorisant les États-Unis à construire de nouvelles bases dans la région de Tiera del Fuego.

Alors qu’Obama affirmait que la base serait principalement utilisée pour des travaux scientifiques, il voulait accéder à la région pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec la science. Il voulait une station de drones isolée et un accès à l’aquifère Guaraní, l’une des plus importantes sources d’eau potable au monde.


“Il est ironique de constater que l’endroit même qu’Obama a financé pourrait être celui où il sera jugé et exécuté pour crimes contre l’Amérique”, a déclaré notre source.

L’armée américaine actuelle choisit de tenir ses procès sur la base de Tiera del Fuego pour plusieurs raisons : elle a été construite ; son emplacement éloigné est une quasi garantie que les yeux indiscrets et les bouches mensongères des grands médias ne s’en approcheront pas ; elle dispose de plusieurs hangars spacieux et vides, dont l’un a déjà été transformé en salle d’audience. Il n’a pas de prison, et les militaires prévoient d’emprisonner les condamnés ailleurs.

“Il y a assez de place dans les prisons ailleurs pour loger les traîtres. Ils ont construit des camps FEMA à travers les États-Unis dans l’espoir d’emprisonner les Américains respectueux des lois. Ce sont eux qui vont maintenant se retrouver dans leurs propres camps FEMA”, a déclaré notre source.

Pour conclure, notre source a déclaré que plusieurs personnalités de premier plan, pour la plupart des élites d’Hollywood, attendent leur procès à Tiera del Fuego.


Parmi les noms qu’il a lâchés figurent Kevin Spacey, Lady Gaga, Tom Hanks et le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, entre autres.


RealRawNews



Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021