A ne pas manquerSocial & Finance

L’Allemagne est désormais une « dictature totale »

Un journaliste néerlandais a déclaré que l'Allemagne était désormais une « dictature totale ».

La triste vérité est que si quelqu’unvit sous la coupe de n’importe quel gouvernement, ils sont esclaves et vivent une « dictature totale ».

Sonja van den Ende a déclaré que les nations occidentales ont utilisé le conflit ukrainien comme excuse pour détruire ce qui restait de la liberté d’expression et littéralement tout autre lambeau de « liberté » que nous pensions avoir.

L’Union européenne prévoit de cibler les chaînes de médias russes avec le neuvième paquet de sanctions à venir, gelant les actifs d’ANO TV-Novosti, la société mère  de RT , et révoquant les licences des quelques médias qui les détiennent encore au sein du bloc.

« C’est ce que font les pays occidentaux depuis le début de l’opération militaire spéciale, même avant. Même avant la guerre en Syrie, les guerres en Irak, en Afghanistan, en Libye » ,  a déclaré van den Ende.

« Mais maintenant, cela s’est beaucoup intensifié, et nous voyons chaque jour de nouvelles choses sortir. Ils veulent clairement contrôler les médias, c’est déjà ce qu’ils font, et tout ce qui se dit en faveur de la Russie ou simplement neutre sur la Russie est d’emblée interdit partout. »- RT

L’ Allemagne a  ciblé  à plusieurs reprises RT  et sa division germanophone RT DE en particulier. La dernière initiative en la matière a été lancée cette semaine par la députée Andrea Lindholz, présidente du groupe parlementaire CDU/CSU, qui a proposé de créer un bureau spécial de reportage pour lutter contre la « désinformation russe ».

La liberté de la presse et la liberté d’expression sont pratiquement inexistantes sur cette planète esclavagiste.

L’Allemagne connaît déjà des manifestations de masse, a noté van den Ende, exprimant l’espoir que les citoyens du pays ne feront que  «  protester davantage ». Bien sûr, protester n’a que peu d’effet dans le grand schéma des choses, car les maîtres ne se soucient pas des opinions de leurs esclaves.

«La partie suivante, la liberté d’expression a disparu. Que reste-t-il alors ? Ils n’ont pas de vie. Ils ne peuvent plus payer leurs factures, ils ne peuvent plus dire ce qu’ils veulent. C’est une dictature totale » , a-t-  elle dit.

Origine


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com pour une info libre... © elishean/2009-2022

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour naviguer sur le site.