L'Afrique n'est qu'à 6% vaccinée et le covid a pratiquement disparu... les scientifiques "déroutés" - 1 Scandal
Biotechnologie & Santé

L’Afrique n’est qu’à 6% vaccinée et le covid a pratiquement disparu… les scientifiques “déroutés”


Presque personne en Afrique n’est « vacciné » contre le Covid, et par conséquent, il n’y a presque aucun contaminé au Covid, nulle part sur le continent.

Les derniers rapports des médias grand public admettent que la plandémie est pratiquement inexistante en Afrique, ce qui est déroutant pour ceux qui croient au récit selon lequel les vaccins aident à éradiquer la maladie.

Un article récent de l’Associated Press (AP) explique qu’au Zimbabwe, personne ne porte de masque, personne n’est vacciné et la vie continue normalement. Les gens emballent les marchés locaux à proximité les uns des autres et, bon sang, personne ne tombe malade.

“Covid-19 est parti”, a déclaré un homme nommé Nyasha Ndou, qui a plaisanté avec les journalistes sur la façon dont il garde un masque dans son pantalon “pour protéger ma poche”.

“Quand avez-vous entendu parler pour la dernière fois de quelqu’un qui est décédé de Covid-19?” a-t-il en outre demandé, ajoutant que la seule raison pour laquelle il garde un masque sur lui est d’éviter d’éventuelles confrontations avec la police locale corrompue.

Au cours de la semaine dernière, le Zimbabwe n’a enregistré que 33 nouveaux « cas » de virus chinois. Et la plupart d’entre eux sont plus que probablement faux, vu que les tests PCR sont complètement frauduleux et conçus pour attraper le rhume.

Ceci est encore corroboré par le fait qu’il n’y a eu aucun décès par covid, même par les normes de signalement corrompues du gouvernement. À toutes fins utiles, la grippe Fauci est partie du Zimbabwe, même sans les injections.


Les seules régions du monde qui voient la maladie et la mort en masse sont celles qui poussent a fond les « vaccins »

Le Zimbabwe n’est guère une valeur aberrante, juste pour être clair. Presque toute l’Afrique, admet l’AP, ne voit pas la vague de morts qui a été promise par les menteurs plandémiques au début de toute cette affaire.

En fait, l’exact opposé a fini par se matérialiser. Si les médias et le gouvernement n’avaient pas poussé le récit du virus chinois, la présence d’un nouveau virus présumé n’aurait probablement jamais été apparente du tout.

Le lavage de cerveau et la peur sont les seules raisons pour lesquelles le soi-disant virus existe même, semble-t-il. S’il n’y avait pas Internet, la télévision ou les gouvernements poussant le mensonge, la vie serait plus que probablement la même qu’avant 2020.



“L’Afrique n’a pas les vaccins et les ressources pour lutter contre Covid-19 qu’ils ont en Europe et aux États-Unis, mais d’une manière ou d’une autre, ils semblent faire mieux”, a déclaré Wafaa El-Sadr, président de la santé mondiale à l’Université de Columbia à propos d’un autre facteur « étrange » dans l’équation africaine.

Pour des gens comme El-Sadr, cela n’a aucun sens que les pays où les vaccins ne sont pas utilisés s’en sortent mieux que ceux où les vaccins sont largement utilisés. L’AP a qualifié cela de développement “mystérieux”, mais nos lecteurs le savent.

Seulement environ six pour cent de l’Afrique est actuellement touchée par la grippe chinoise. Et pourtant, le continent reste « l’une des régions les moins touchées au monde » en ce qui concerne la plandémie .

Les « experts » se démènent pour trouver une explication – et ils le font d’ailleurs mal. Pour toute personne dotée d’un cerveau, il est évident qu’il existe une corrélation directe entre se faire injecter et tomber malade ou mourir.

« Nous nous sommes lancés dans ce projet en pensant que nous verrions un taux plus élevé de résultats négatifs chez les personnes ayant des antécédents d’infections palustres, car c’est ce qui a été observé chez les patients co-infectés par le paludisme et Ebola », a ajouté Jane Achan, conseillère principale en recherche au Consortium sur le paludisme.

« En fait, nous avons été assez surpris de voir le contraire – que le paludisme puisse avoir un effet protecteur. »

Vous trouverez plus d’informations sur les dernières nouvelles concernant l’escroquerie du virus chinois sur Pandemic.news .


Les sources de cet article incluent :
Yahoo.com
NaturalNews.com


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021