La technologie qui permet au Bluetooth de lire les codes chez les individus inoculés - Scandal
Biotechnologie & Santé

La technologie qui permet au Bluetooth de lire les codes chez les individus inoculés


Dans une interview pour Conversations avec Evelyn Bergelund, le Dr Chinda Brandolino a fait référence, une fois de plus, au nanoprocesseur détecté dans les vaccins.

Cette fois, elle a approfondi le sujet des lectures de code avec la technologie Bluetooth.

Question : Comment apparaît le code Bluetooth ? Celui que l’on peut lire après avoir été vacciné. Comment cela se passe-t-il ?

Dr Chinda Brandolino : C’est simplement une nomenclature métallique qui est introduite. Pensez qu’un nanomètre doit être un millionième de milliardième. Notre esprit ne peut pas percevoir la taille de quelque chose d’aussi petit, n’est-ce pas ? Alors cette inscription, évidemment, est enregistrée au site d’inoculation du vaccin. Pas dans le reste de l’organisme mais dans le site d’inoculation du vaccin. Vous pouvez le vérifier vous-même, hein ?

Cela a été développé par un certain Hugh à la demande de Bill Gates. Il a étudié comment ce code pouvait être introduit, à l’époque, avec une encre indélébile dans l’ADN du corps humain. Bien entendu, le matériau doit être métallique. Je vous le répète, il doit s’agir d’un émetteur et d’un récepteur de micro-ondes. Tiens voilà. N’importe lequel d’entre vous peut le vérifier.


Cela a été prévenu il y a longtemps. C’était, je pense… Luc Montagnier l’avait déjà prévenu. Aussi, d’autres comme le Dr Hamer. Il y a déjà trente ans, il y avait des médecins qui avaient prévenu qu’une sorte de puce allait être introduite avec l’étiquette qui permettrait de s’identifier. Une sorte de code barre.

Evelyn Bergelund : Et Luc Montagnier a également demandé d’arrêter la vaccination.

Dr Chinda Brandolino : Désolé ?

Evelyn Bergelund : Luc Montagnier a demandé l’arrêt de la vaccination.


Dr Chinda Brandolino : Oui, oui, oui, oui, oui. Luc Montagnier a dû s’échapper. Je pense qu’il est au Japon. Il a dû s’échapper de sa propre fondation en Suisse. La persécution est intense.

Evelyn Bergelund : Oui, ça l’est.

Dr Chinda Brandolino : Je ne sais pas si je vous ai répondu. En fait, ce code doit être marqué à l’encre métallique ou en métal au site d’inoculation sous forme de sous-cutané .

Evelyn Bergelund : J’ai aussi vu des vidéos, comme lorsqu’ils présentent le téléphone portable à des personnes dont le Bluetooth est actif, et qu’il récupère un code. Et pas seulement ça, Chinda, mais si tu…


Dr. Chinda Brandolino : L’application avec laquelle nous obtenons le code est Bluetooth .

Evelyn Bergelund : Oui.

Dr Chinda Brandolino : Lorsque vous l’activez, il recherche un appareil.

Evelyn Bergelund : C’est vrai.

Dr Chinda Brandolino : Lorsque vous activez Bluetooth dans un téléphone portable, il recherche des appareils. Dans ce cas, ce qu’il recherche, c’est l’appareil qui a été inoculé.

Evelyn Bergelund : C’est vrai.

Dr Chinda Brandolino : Mais c’est au site d’inoculation.


Orwell City


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci




Sélection de livres

































1scandal.com © elishean/2009-2021