A ne pas manquerPolitique

La militarisation des institutions contre le peuple

LE SON REPREND À LA 4e MINUTE

Les institutions ont été retournées contre le peuple en occident

Webjournal d’Alexis Cossette du 28 août 2022

Les points forts du webjournal :

1 – La militarisation des institutions contre le peuple

On est train de passer sous un système technocratique et dirigiste, parce que les enjeux sont trop grand.

Comment les agences de renseignement et les médias ont été instrumentalisés contre la population.


Le camp anti-mondialiste est constamment présenté comme radical et porteur de violence. Les gens sont ciblés comme des ennemis de la démocratie. Les Patriotes sont qualifiés aujourd’hui de fascistes. Ce qui permet de militariser les agences de renseignement avec des agents provocateurs.

Cela justifie tous les abus de pouvoirs pour étouffer toute velléité de liberté.

Les agence de renseignement agissent maintenant pour manipuler les campagnes électorales.

Les médias et agences de renseignement sèment la division et la peur comme stratégie d’ingénierie sociale. On pointe du doigt un bouc émissaire.


Mark Zuckerberg confirment que les agence de renseignement travaillent avec les médias sociaux. Ils ont censuré l’histoire de l’ordinateur de Hunter Biden pour manipuler les élections sur ordre du FBI, avec la création mensongère d’une soit-disant collusion russe.

Tout ça s’articule autour du raid à Mar-a-lago pour piéger Trump, sans aucune raison.

On est dans la sédition.

Le FBI est complètement discrédité et sera remplacé.

2 – Le remplacement de la liberté par la sécurité

Deux perspectives : la belle et la bête.

La société qui était bâtie sur la liberté est en train de virer dans une vision sans liberté mais où on aura la sécurité.

2 clips : L’américain extraverti et l’intellectuel français sur le recul de la liberté au profit de la sécurité.

VOUS NE POUVEZ PAS PENSER PAR VOUS-MÊME !

On détruit la liberté au profit de la sécurité en créant une perpétuelle menace. On fait des grands titres sur des trucs imaginaires. L’armée est utilisée contre le peuple. C’est une tendance lourde qui vise à criminaliser toute résistance, que ce soit sur le genrisme ou le mondialisme, il est interdit d’exprimer son mécontentement. On utilise le qualificatif d' »ingérence étrangère » pour justifier tout abus de pouvoir.

Aux États-Unis, si tu t’affiche en tant que pro-Trump tu es considéré comme fasciste. Tu es accusé d’attaquer la démocratie. Tu es un ennemi du camp du bien !

Les mondialistes s’affairent à créer des ennemis de la survie de la nation. Yuval Noah Harari l’explique : « si vous critiquez le gouvernement vous êtes considéré comme un traitre. »

Ils peuvent utiliser n’importe quel prétexte pour venir vous arrêter.

Les élites se rendent compte qu’ils ont perdu le contrôle. Trump s’est fait élire sans l’appui des médias institutionnels. Les Républicains attaquent le genrisme et la théorie de la race sans se gêner, et s’en prennent aux médias. Ils ont une liberté de parole aux États-Unis, qui n’existe pas ailleurs.

Ron De Santis explique carrément : « comment s’en prendre aux médias ».

Les médias sont les plus gros pourvoyeurs de Fake News… On attend que les politiciens se lèvent ailleurs en occident pour s’en prendre aux médias…

3 – Lancement de la campagne électorale au Québec

Les faits divers deviennent un sujet d’ingénierie sociale sur la sécurité. On martèle le thème de la sécurité à Montréal.

Les sondages bidons, dont on ne comprend pas la méthodologie, annoncent n’importe quoi.

Il faut demander une enquête sur ces sondages manipulés.

Le parti conservateur est systématiquement attaqué par les médias pour empêcher le vote stratégique.


Que pensez-vous de cet article ? Partagez autant que possible. L'info doit circuler.

Veuillez aider à soutenir les médias alternatifs. Nous suivons la vérité, où qu'elle mène. Votre aide est importante... Merci


1scandal.com © elishean/2009-2022

Articles connexes